> Une victoire du tonnerre

Rédigé le 25/02/2013.

 

Le SAHB est allé chercher un succès marquant samedi à Tremblay qui ne laisse habituellement que peu de latitude à ses visiteurs. En renouant avec la victoire, le SAHB chasse ainsi les doutes et peut envisager la suite avec sérénité.

 

Après Chambéry et Paris, Sélestat est désormais la troisième équipe à repartir de Tremblay avec la totalité de la mise. Cette hypothèse n’était pourtant pas la plus répandue avant le coup d’envoi puisque les locaux surfaient sur une formidable dynamique de 7 succès lors des 10 dernières journées qui les avait propulsés à la 6 e place du championnat. Mais ces diables de Violets ont mis leurs bonnes résolutions en application et déjoué tous les pronostics en s’imposant (28-29) au terme d’un intense combat. En emportant les deux points là où des clubs comme Dunkerque, Saint-Raphaël et Cesson y ont laissé des plumes et leurs illusions, les Sélestadiens frappent un grand coup et confortent leur position.

 

« Ce résultat est aussi le fruit d’une excellente semaine de travail, précise Djordje Pesic, le pivot du SAHB. Chaque jour, nous n’arrêtions pas de nous dire que nous allions gagner là-bas. Et nous avons réussi dans notre entreprise. En réussissant un match presque parfait que ce soit en attaque, en défense, dans le repli, partout. Ces deux points sont deux grands points qui ne doivent rien à personne, à part à notre détermination. »

 

Encore davantage réfractaire à la défaite que ses coéquipiers, l’imposant pivot serbe n’avait pas envie de prolonger la série de défaites malgré la difficulté de la tâche qui les attendait en Seine-Saint-Denis. Frustré par la déroute face à Paris, persuadé qu’il y avait mieux à faire à Cesson, le colosse de Backa Palanka n’a pas lésiné sur les efforts pour inverser la tendance. Ses 7 buts dont 2 penaltys en dix tirs en disent long sur sa détermination. « Le calendrier du cycle retour était difficile avec Paris et Chambéry à la maison et quatre déplacements. Il fallait faire avec et cela nous a souri à Tremblay. Je ne suis pas surpris. Nous avions déjà gagné deux fois chez nous en octobre. Maintenant on mène 3-0 contre Tremblay. Cette année, je trouve que nous jouons beaucoup mieux à l’extérieur. Je ne sais pas pourquoi, mais c’est bien. »

 

Suite de l'article L'Alsace

 

Crédit Photo : C. Biau