Sélestat Alsace Handball

Sélestat s’incline avec les honneurs face à Chambéry (25-30)

Rédigé le 10/03/2013.

> Sélestat s’incline avec les honneurs face à Chambéry (25-30)

 

Les Sélestadiens n’ont tenu qu’une quarantaine de minutes avant d’être dépassés par la vivacité et le métier d’une équipe chambérienne qui a évité de lâcher des points comme trois mois plus tôt (25-30).

 

A la lecture du résultat du match retour de ce soir, le point ramené de Chambéry lors de la rencontre aller en Savoie fait encore plus figure d’exploit pour les Sélestadiens qui avaient obtenu le partage des points à la dernière seconde sur un penalty de Kevin Beretta (35-35). Mais, hier soir, les pendules ont été remises à l’heure par le troisième du championnat qui ne pouvait plus se permettre de gaspiller s’il veut garder une petite chance de terminer parmi les deux premiers du championnat.

 

Mais cette victoire n’a pas été facile à construire puisque les coéquipiers des frères Gille sont tombés sur des Alsaciens particulièrement inspirés notamment en début de match à l’image de leur arrière Frédéric Beauregard. A la 10°e minute, les Sélestadiens s’étaient alloué un petit matelas de trois buts d’avance (7-4) qui reflétaient bien leur puissance offensive et récompensaient leur envie de s’illustrer contre une des grosses écuries de la LNH.

Cette équipe a d’ailleurs pu puiser dans ses ressources pour recoller au score (8-7, 16e ) avant de prendre le commandement des opérations grâce aux coups de boutoirs de Bicanic qui pouvait armer de loin sans être réellement inquiété par la défense bas-rhinoise. Dès que l’attaque du SAH a connu un coup de moins bien, Chambéry est parvenu à tourner le score en sa faveur (9-10, 21e ). Mais les Violets jouaient sans complexes et retrouvaient un second souffle qui leur a permis de redresser la barre. De façon autoritaire. Trois buts consécutifs de Beauregard et un autre de Jung, très inspiré, redonnaient l’avantage aux locaux (13-11, 27e ).


Deux exclusions qui font mal

 

Mais la dernière minute de cette première période allait être dure pour les Alsaciens qui écopaient de deux exclusions simultanées (Pintor et Aman) qui les obligeaient à évoluer à quatre contre six. C’était suffisant pour garder un maigre avantage jusqu’à la pause (14-13).

 

Pas assez, en revanche, pour éviter le retour des Chambériens dès la reprise (14-14). Un joli chassé-croisé débutait alors entre les deux équipes. Il durera jusqu’à la 39e minute (18-18) avant qu’un 4-0 n’offre trois buts d’avance aux Savoyards (18-21).

 

Suite de l'article L'Alsace

 

---------------------------------------------------

 

Quarante-cinq minutes presque parfaites ont longtemps entretenu l’espoir d’un succès sélestadien face au cador chambérien. Un dernier quart d’heure moins abouti a enterré les rêves violets d’un succès de prestige et nourri une forte et légitime frustration (25-30).

 

« Il n’y a pas de colère, plutôt de la frustration. On pouvait faire un résultat… », soufflait avec un peu de dépit Olivier Jung après la rencontre. Le pivot sélestadien ne pouvait s’empêcher de repenser aux nombreux ratés dans le dernier quart d’heure qui ont éteint les rêves alsaciens de s’offrir, pour la première fois de la saison, un membre du Top 5.
« On prend un 4-0 et on ne revient jamais… »

 

« On sait que l’on n’a pas le droit à l’erreur contre une équipe du calibre de Chambéry. On a joué quarante-cinq minutes sans commettre d’erreurs et ça n’a pas suffi… » De la frustration et aussi une pointe d’amertume au regard de certaines décisions arbitrales.

 

« On s’en veut plus à nous-mêmes », ajoutait le Violet, faisant référence à certains « immanquables » et « quelques situations jouées trop vite » en fin de rencontre.

 

Comme souvent, Sélestat a joué les yeux dans les yeux avec l’une des meilleures équipes de LNH. Mais à la différence du match aller en Savoie (35-35), l’exploit s’est évaporé.

 

Il s’est pourtant longuement dessiné, dans le sillage de trente premières minutes de belle facture.

Sélestat, par l’intermédiaire de Beauregard, répondait à deux reprises aux Chambériens (2-2 à la 3e puis 3-3 à la 4e ) et c’est ensuite François-Marie qui se chargeait de faire basculer le score du bon côté (4-3, 6e ).

 

Beretta et Freppel faisaient fructifier l’avance sélestadienne (7-4, 10e ). Et il fallait tout le talent de Bicanic pour permettre à Chambéry d’égaliser (9-9, 18e ), quelques instants avant que Nocar ne redonne l’avantage aux Savoyards (9-10, 21e ).

 

Suite de l'article DNA

 

---------------------

 

Crédit Photo : Denis WERWER et Franck DELHOMME

Billeterie Sélestat Alsace Handball

Dernier Match

vs

31 - 20

Journée 26

Prochain Match

vs

08/06/2017 à 20:30 au Palais des sports René Bougnol de Montpellier

Journée 26

Classement de la saison

24/06/2017

1 - PARIS 48 pts

2 - NANTES 45 pts

3 - MONTPELLIER 40 pts

4 - SAINT-RAPHAëL 35 pts

5 - CHAMBéRY 26 pts

6 - DUNKERQUE 26 pts

7 - TOULOUSE 25 pts

8 - AIX 22 pts

9 - IVRY 22 pts

10 - NîMES 22 pts

11 - CESSON-RENNES 16 pts

12 - SARAN 16 pts

13 - CRéTEIL 16 pts

14 - SéLESTAT 5 pts

> voir le tableau complet

Fond de dotation du SAHB
Boutique Sélestat Alsace Handball
© 2016 SA-HB - Tous droits réservés - Hébergement & Création webinov - mentions légales