Sélestat Alsace Handball

Le maintien, c’est maintenant !

Rédigé le 17/05/2013.

> Le maintien, c’est maintenant !

 

Sélestat peut assurer, comme la saison passée, son maintien au soir de la 24e journée. À condition bien sûr de battre une équipe de Créteil pas loin de jouer sa dernière carte.

 

C’est un débat tranché depuis longtemps. Sélestat mérite, sans doute comme bon nombre de candidats au maintien, sa place en LNH.

 

« J’ai confiance en mon équipe et dans le jeu que l’on propose »

 

Comment pourrait-il en être autrement pour une équipe capable de faire trembler le grand Montpellier au Rhenus ou d’éteindre les lumières du Phare de Chambéry ?

 

Les coéquipiers de Jordan François-Marie veulent maintenant faire de ce mérite une réalité. S’il s’était esquissé au début du printemps, le maintien n’est pas encore mathématiquement assuré. Mais il tend les bras aux Violets, qui toucheraient au bonheur en cas de succès contre Créteil, dans un CSI qui n’attend que cette belle occasion pour s’embraser.

 

En dépit de sa série noire – cinq défaites consécutives –, Sélestat peut prolonger son bail en LNH dès la 24e journée. Cela constituerait un joli clin d’œil, le ouf de soulagement ayant été poussé lors de la 24e journée la saison passée, à la faveur d’un match nul décroché à Ivry.

 

« Le scénario pourrait être identique », souffle Jean-Luc Le Gall, conscient que cette rencontre sera une véritable finale, les Cristoliens jouant l’une de leurs dernières cartes. Là où Sélestat doit gagner pour exulter, Créteil ne doit pas perdre pour entretenir l’espoir.

« Les joueurs savent que c’est un match capital », poursuit le coach sélestadien, qui s’est employé à transmettre des messages à son groupe tout au long de la semaine. « J’ai confiance en mon équipe et dans le jeu que l’on propose. Pour gagner ce match, il faudra bien sûr s’appuyer sur les performances individuelles, mais c’est avant tout la solidité de l’équipe qui va compter. Il ne faut pas attendre un sauveur. »

 

« Soixante minutes pour atteindre l’objectif du club »

 

Surtout, Jean-Luc Le Gall martèle son credo des dernières semaines : le collectif doit primer. « Que l’on soit en tribunes, sur le banc ou sur le terrain, il ne peut y avoir de l’énergie consacrée à autre chose qu’à l’équipe, lance-t-il. Dans un match aussi important pour l’avenir du club, on ne peut pas se permettre ce luxe-là. »

 

Car les deux victoires sélestadiennes face à l’USC (en championnat et en Coupe de la Ligue) et le coup de massue reçu par les joueurs de Benjamin Pavoni après la défaite contre Cesson le week-end dernier ne pèseront d’aucun poids ce soir.

 

La jeunesse cristolienne, brillante à défaut d’être toujours triomphante, a malmené bien des formations de LNH.

 

« Ce que je retiens surtout, c’est que Créteil est allé s’imposer à Montpellier récemment, indique l’entraîneur violet. Cette équipe a manqué de régularité, mais elle est capable de se transcender. »

 

Se transcender, les coéquipiers d’Olivier Jung savent incontestablement le faire, même si le public sélestadien attend encore LA grande performance de ses protégés en 2013. « On sait de quoi l’on est capable, on sait aussi ce que l’on a à faire », avance Arnaud Freppel.

 

Suite de l'article DNA

 

Photo : Franck Delhomme

Billeterie Sélestat Alsace Handball

Dernier Match

vs

31 - 20

Journée 26

Prochain Match

vs

08/09/2017 à au CSI de Sélestat

1er tour

Classement de la saison

Fond de dotation du SAHB
Boutique Sélestat Alsace Handball
© 2016 SA-HB - Tous droits réservés - Hébergement & Création webinov - mentions légales