> La belle confirmation

Rédigé le 10/06/2013.

 

En dépit de sa défaite à Aix-en-Provence lors de la dernière journée de championnat, le Sélestat Alsace Handball a conservé sa 8e place. Les Violets confirment et s’installent dans le milieu de tableau de LNH.

 

Certes, le rideau est tombé sur une défaite, jeudi soir en Provence (33-31). Difficile cependant d’en vouloir aux Sélestadiens. Personne, lors de la phase retour, n’est parvenu à s’imposer sur le parquet d’une équipe d’Aix transfigurée par la présence de Nikola Karabatic.

 

« On a perdu contre Nikola Karabatic et un petit peu contre Aix, souligne ainsi Jean-Luc Le Gall. Il fait la différence. Mais je suis satisfait du comportement de l’équipe. »
« Cela m’a bluffé de prendre un point contre Montpellier et Chambéry »

 

En s’inclinant seulement de deux buts et en préservant ainsi le goal-average particulier sur les Aixois, les coéquipiers de Yuriy Petrenko ont en effet atteint le deuxième de leurs objectifs. Depuis la superbe victoire face à Créteil, qui avait assuré le maintien du club en LNH, ils lorgnaient avec appétit sur la 8e place.

 

« C’était un vrai challenge que l’on s’était fixé », indique l’entraîneur alsacien. Et comme la saison passée, Sélestat s’est invité dans le Top 8. Forcément, le bilan est positif pour Jean-Luc Le Gall. « On a réalisé une belle saison. Notre 7e place l’an passé était méritée. Là, on a confirmé notre statut d’équipe de milieu de tableau. »

 

Les Violets ont réussi ce tour de force, dans un championnat toujours plus relevé, en s’appuyant sur ses valeurs et ses individualités – on pense notamment au duo de gardiens Laszlo Fulop-Obrad Ivezic, au métronome Yuriy Petrenko, au pivot Djordje Pesic, 2e joueur le plus adroit de LNH, ou encore à l’arrière droit Jordan François-Marie dont le talent a explosé cette année.

 

Suite de l'article DNA

Photo : JC Dorn