> SAHB-JAPON : 36-38

Rédigé le 05/08/2013.

Pour leur premier match de préparation, les handballeurs du SAHB se sont inclinés hier face à la sélection nationale du Japon. Les organismes des joueurs de Jean-Luc Le Gall ont été mis à rude épreuve.

Le visage marqué par l’effort, les handballeurs du SAHB quittent le parquet avec un sentiment de travail inachevé. Pour leur premier match de pré-saison, les Sélestadiens s’inclinent 36 à 38 face à une sélection nationale du Japon déjà bien affûtée physiquement.

Le début du match est équilibré entre deux formations qui n’hésitent pas à se projeter rapidement vers l’avant, aucune des deux équipes n’arrivant à prendre plus de deux buts d’avance. Il faut attendre la 19e pour que les Japonais passent en tête pour la première fois du match (11-12 puis 11-13), mais les joueurs de Jean Luc Legall arrivent à ne pas décrocher et à revenir à hauteur des adversaires du jour (14-14 à la 22e ).
Des joueurs physiquement émoussés

Les premiers signes de fatigue se font ressentir chez les handballeurs de Sélestat, mais ces derniers terminent mieux la première mi-temps que les Japonais. À la 26e , Sélestat repasse devant (16-15) et conclut la première manche de la rencontre avec trois buts d’avance (20-17 à la mi-temps).

Les joueurs de la sélection nationale, plus en jambes que la troupe menée par Olivier Jung, débutent mieux les 30 dernières minutes et recollent rapidement au score (23-23 à la 38e ). Visiblement gênés par une défense japonaise qui exerce un pressing très haut, les Violets se montrent moins précis en attaque, perdant 15 ballons sur l’ensemble du match, et plus fébrile en défense. « Je m’attendais à mieux de mes joueurs, on a perdu trop de ballons. C’est encore trop poussif avec trop de déchet technique, même s’il faut relativiser le match. Ce n’est que le début de la préparation », analyse Jean Luc Le Gall, l’entraîneur sélestadien.

 

Suite Article DNA