> Et Sélestat s’embrasa : victoire 35-26 !!

Rédigé le 19/11/2011.

 

Avec un Obrad Ivezic étincelant lors de son entrée en jeu en deuxième période (16 arrêts), le SAHB a flambé pour s’offrir une magnifique victoire hier soir contre Nîmes.

 

Totalement à côté de leurs chaussures dans une première période que Nîmes a mené de bout en bout (12-13), les Sélestadiens se sont enflammés après le repos pour marquer 23 buts et réussir le grand écart (35-26).

 

Les Nîmois ont dû se demander ce qui leur était arrivé. Alors qu’ils roulaient à petite allure, sans forcer, le coude à la portière jusqu’à l’arrêt obligatoire à mi-chemin, ils prirent un 35 tonnes de face sans avoir eu le temps de le voir arriver. Sans la moindre possibilité de réagir. Tout ce dont ils se rappellent, c’est que ce poids lourd avait une bâche violette et qu’ils l’avaient doublé au début du parcours, alors qu’il peinait sur la voix réservée aux véhicules lents.

 

Hier soir, c’est vraiment « un truc de dingue » qui s’est produit au Centre sportif de Sélestat. Un renversement de situation extraordinaire tant la soirée semblait vraiment mal partie pour les Sélestadiens.

 

Ils n’auraient d’ailleurs pas pu s’y prendre plus mal pour se mettre dans le dur dès les premières minutes du match. Leurs quatre premiers tirs trouvaient Mansuy-Fevre, le gardien gardois, à la parade ou rataient carrément leur cible.

 

Cette fébrilité inhabituelle s’est aussi manifestée par des pertes de balle bien plus nombreuses qu’en temps normal. Les Nîmois, qui se sont montrés aussi assez gaspilleurs dans ce dernier domaine (8 balles perdues), ont été en revanche beaucoup plus à l’aise en attaque, ce qui se vérifie au tableau d’affichage (4-0, 6 e).

suite article L'Alsace