> « Trois buts faciles à trouver »

Rédigé le 27/09/2013.

 

Outre les circonstances que l’on sait, Sélestat s’est surtout incliné contre Dunkerque en raison de ses propres insuffisances. Davantage de rigueur permettra à coup sûr aux Violets de franchir le cap face aux équipes du Top 6.

 

Vingt-quatre heures plus tard, le sentiment est le même. L’arbitrage a gâché la fête. La faute de Guynel Pintor en fin de première période méritait assurément d’être sanctionnée, mais sans doute pas de la manière la plus sévère. Et les Sélestadiens ont dû alors compenser sans leur tour de contrôle en défense, mission dont ils se sont par ailleurs acquittés avec une vraie efficacité. On ne recensera pas les (trop) nombreux coups de sifflet incompréhensibles, tant du côté alsacien que nordiste.


« Cherchons où nous pouvons réduire l’écart »

 

Tout le monde, des joueurs aux supporters, en a perdu ses nerfs, jusqu’à Jean-Luc Le Gall, pas le plus véhément envers les hommes en noir. Le carton rouge reçu mercredi était ainsi son premier en… onze ans de coaching au plus haut niveau.

 

Mais ce n’est (malheureusement) pas demain la veille que les choses changeront en matière d’arbitrage. Et ce n’est pas uniquement pour ces raisons-là que Sélestat s’est incliné. L’entraîneur alsacien entendait d’ailleurs actionner d’autres leviers.

 

Suite de l'article DNA

 

Photo DNA : JP Kaiser