> Le retour violet

Rédigé le 03/10/2013.

 

À la faveur d’un superbe retour dans les dix dernières minutes, hier soir face à Tremblay, Sélestat s’est qualifié, comme la saison passée et aux dépens du même adversaire, pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue.

 

La belle série se poursuit. Cela fait maintenant deux ans, jour pour jour, que Sélestat n’a plus perdu contre Tremblay. Yuriy Petrenko et ses coéquipiers ont prolongé cette invincibilité hier, se qualifiant pour les quarts de finale d’une compétition dans laquelle ils s’étaient invités au Final Four la saison dernière.


Ivezic et Fulop font le boulot

 

À treize minutes de la fin, l’affaire semblait pourtant mal embarquée (21-24, 47e ’). Les Tremblaysiens, sans doute motivés par l’idée d’aller chercher un succès pour leur capitaine Rémi Salou, gravement blessé au genou en fin de première période et évacué par les pompiers, avaient ainsi pris le contrôle des opérations à la 41e ’(19-20), eux qui n’avaient fait que courir après le score auparavant.

 

«Notre première période était plutôt maîtrisée», analysait Jean-Luc Le Gall, le coach sélestadien. Concernés en défense, appliqués en attaque et portés par un excellent Ivezic dans le but, les Violets menaient fort logiquement les débats (10-5, 17e ’). Tremblay, toujours à la recherche de son premier succès cette saison, répliquait (12-11 à la 28e ’ puis 14-12 à la pause), privant les coéquipiers d’Olivier Jung d’une avance plus confortable.

 

Suite de l'article DNA

 

Photo DNA Franck Delhomme