> Victoire de Sélestat à Tremblay 24 - 31

Rédigé le 05/10/2013.

 

Trois jours après son succès contre Tremblay en Coupe de la Ligue (29-27), Sélestat retrouve le même adversaire, en championnat cette fois. Pour une issue identique ?

 

C’est presque trop beau pour être vrai. Tout, absolument tout, plaide en faveur de Sélestat avant cette 4e journée de championnat

Il y a déjà cette incroyable série des Violets face à Tremblay. Voilà maintenant deux ans que les coéquipiers de Yuriy Petrenko n’ont plus perdu contre leurs adversaires du 93.


« Ce match est inscrit dans notre tableau de marche. On n’a pas le droit de passer au travers »

 

Il y a surtout cette spirale infernale dans laquelle est plongé le club francilien depuis de longs mois. Le 15 février, les joueurs de Stéphane Imbratta s’imposaient, comme tout le monde, à Billère (24-32). Une semaine plus tard, Sélestat s’imposait à Tremblay (28-29).

 

Depuis, les coéquipiers d’Arnaud Bingo n’ont plus gagné en championnat. Une éternité, un tunnel sans fin de onze défaites et trois nuls, le dernier en date contre Nîmes, lors de la journée précédente (27-27).

 

Autant dire que le doute qui ronge les Tremblaysiens est profond. Et qu’il peut constituer un solide allié pour les Violets. « On doit continuer à les faire douter, avance Frédéric Beauregard. Si on veut gagner, il faudra mener rapidement au score, ne jamais les laisser espérer. »

 

Suite de l'article DNA

 

Photo DNA Franck Delhomme