> Quelques imprécisions

Rédigé le 14/10/2013.

 

Sélestat ne parvient donc toujours pas à battre Saint-Raphaël. Dans la rencontre la plus fertile en buts de cette soirée de vendredi (six matches) comptant pour la 5e journée en D1, c’est avec un débours de seulement trois unités que les Alsaciens ont pris le vol retour.

 

Depuis que le SAHB est remonté parmi l’élite, en 2011, les Varois se sont imposés une cinquième fois (il faudra attendre avril pour espérer inverser la tendance).

 

Pourtant, malgré un écart évoluant en accordéon, la résistance était vive chez un club du Top 3 de la cuvée précédente et qui y a vite retrouvé sa place. Encore privé de l’international français Xavier Barachet, opéré à l’épaule, le Saint-Raphaël VHB dispose d’une autre force de frappe, Morten Olsen.

 

Avec presque un tiers des touches de son équipe (11 buts), l’international danois a transpercé la défense des Violets, où Stevan Vujovic (8), Jordan François-Marie (7) et Pawel Podsiadlo (6) sont les meilleurs réalisateurs. « Les joueurs de’’Saint-Raph’’ sortent vainqueurs, et leur public était bien soulagé à la fin, car ce n’était pas une partie de plaisir pour eux ! », estime un François-Marie un brin frustré par le score final.

 

Suite de l'article DNA

 

Photo : Strasbourg photo