> Dans le vrai dans le Var

Rédigé le 14/10/2013.

 

Sélestat n’a pas été récompensé de ses efforts à Saint-Raphaël. Mais sa capacité à faire douter une équipe du top 3 chez elle prouve que le SAHB est sur le bon chemin.

 

Comme l’année dernière, Jordan François-Marie s’est mis en valeur sur la Côte en envoyant huit fois la balle au fond des filets ce qui fait de lui l’un des cinq meilleurs scoreurs de la journée. Mais comme un an plus tôt, cette débauche d’énergie n’a pas été productive puisque son équipe s’est, une fois encore, inclinée à Saint-Raphaël. Seule différence, mais elle est de taille, le SAHB n’a pas coulé sur les bords de la Méditerranée, l’écart passant de -12 (38-26) à -3 (36-33) ce vendredi.

 

« C’est effectivement mieux que la saison écoulée , consent l’arrière droit de Sélestat, cela prouve aussi qu’il nous manque encore quelque chose. On n’a pas pris de point et c’est ce qui nous chagrine car on est parvenu à accrocher cette équipe. D’ailleurs, après le match, on a bien vu que les joueurs de Saint-Raphaël étaient contents de s’en être sortis. Ça prouve qu’il y avait mieux à faire et que, comme contre Dunkerque, on aurait pu prendre au moins un point. »

 

« On était venu pour gagner , renchérit l’entraîneur Jean-Luc Le Gall. On est forcément déçu mais on ne peut pas parler de regrets car on a livré un bon match en jouant sans complexe contre une très bonne équipe. Il nous reste cependant beaucoup de travail à faire pour battre ce type d’adversaire à l’extérieur. »

 

Suite de l'article L'Alsace

 

Photo Steph-dit-esca