> Résultat de la semaine

Rédigé le 17/02/2020.

Cette semaine plusieurs matches de coupe ont eu lieu pour nos équipes amateurs. Retrouvez tous les résultats ci-dessous:

COUPE DU CREDIT MUTUEL : HOCHFELDEN vs SAHB RESERVE : 32 - 37

COUPE DU BAS-RHIN: HOENHEIM vs SAHB G11.1 : 16 - 17

Pour ce quart de finale de la coupe, le Sahb pouvait se sentir privilégié de tomber contre une équipe issue du championnat inférieur mais les joueurs de Hoenheim, s’ils s’étaient inclinés au TJL, avaient aussi battus les violets d’un but au mois de septembre. Méfiance donc, d’autant que Nathan Galmiche, Rayen Ben brahim-Schirm et Sofiane Germe manquaient à l’appel pour cause de blessure ou de maladie. Et c’est les noirs d’Hoenheim qui prenaient le meilleur départ : 2-0 puis 4-2. Un temps mort violet ne changeait rien : 7-3 mais déjà un second permettait de limiter la casse : 7-5 à la pause. Le Sahb n’était pas dans le coup, 4 jours après s’être fait exploser à Plobsheim. Arnaud Schuler relançait les siens : 7-6 et 8-7, mais Hoenheim reprenait 2 buts d’avance et ne les lâchait plus. Les violets sont éliminés de la coupe.

Blum Victor 2, Delclos Maelo 5, Gaudichet Gaël 1, Goetz Marc-Antoine 2, Karcher Lonis 5 arrêts, Ritzenthaler Louis, Salomon Roméo 1, Schuler Arnaud 3.

COUPE D'ALSACE : SAHB G13.1 vs SAHB G13.2 : 38 - 15

COUPE DU BAS-RHIN : SAHB G15.1 vs ESSAHB : 23 -27

COUPE DU BAS-RHIN : SAHB G15.2 vs LINGOLSHEIM : 32 - 27

Pour latteindre e dernier carré de la Coupe du Bas-Rhin, les jeunes Lions devaient déjà se confronter à un concurrent de taille, l’équipe 1 de Lingolsheim, pensionnaire de Régionale Honneur (2 victoires et 1 défaite) qui se déplaçait au CSI avec la ferme envie de faire respecter la hiérarchie sportive ! 

La causerie du coach d’avant-match insistait bien sur les valeurs collectives de l’équipe avec la mise en relief du rôle important de chacun, et ce au profit d’un groupe solidaire et efficace sur le terrain. Aucune pression mais l’envie de passer encore une étape dans cette compétition, qui permet à l’équipe de rencontrer des adversaires d’un niveau théoriquement plus élevé ! L’ambiance dans le vestiaire s’avère sérieuse, concentrée et chacun semble déjà dans son match...finalement un peu trop peut-être ! 

En effet, les violets n’arrivent pas à se libérer et les forces qui sont les leurs habituellement, telle qu’une circulation de balle fluide, rapide, ainsi que des duels remportés pour la plupart, autant défensivement qu’offensivement, leur font ce jour défaut.

Les Sélestadiens prennent rapidement la tête de la rencontre et la préservent jusqu’à la 13ème minute, moment où l’équipe de Lingolsheim, toujours en embuscade à 1 ou 2 buts, égalise et renverse le cours de la rencontre grâce principalement à un joueur, l’arrière gauche (n°22), aussi efficace dans le déclenchement des offensives, les duels que les tirs à 9m. Malgré un manque de communication, les violets sont relativement bien en place défensivement avec une 1-5 axiale qui se décale peu à peu sur son côté droit pour endiguer les actions de l’arrière gauche, qui sera même pris en « individuelle strict ». Le gardien est attentif et multiplie les parades pour permettre à son équipe de rester dans la dynamique du match. Offensivement, c’est un peu plus compliqué, et les violets semblent timorés, en manque d’inspiration et accumulent les erreurs techniques, que ce soit dans la transmission du ballon ou les tirs à 6m. La vitesse, un de leur atout majeur, que ce soit dans les déplacements sans ballon, la prise d’intervalles, les décalages ou le jeu de contre, est manquante cette fois-ci…et le frein à main semble malheureusement relevé. L’équipe n’affiche pas son jeu habituel et rejoint les vestiaires avec 2 buts de retard (14 à 16)…ce qui déplaît naturellement au coach, qui ne reconnaît pas l’équipe ! Moins de dribble et de peur, plus de mouvement et d’envie…tels sont les conseils apportés avec force lors de la pause. Nous savons que le groupe est capable de beaucoup mieux, et il est nécessaire de remobiliser les énergies !

Même si tout n’est pas résolu en 2ème période, avec une organisation offensive encore balbutiante et une efficacité aux tirs perfectible (pénalty et autre), les intentions sont meilleures, empruntent de plus d’activité, de concentration et donc de plus d’efficacité. Le SAHB revient tout de suite au tableau d’affichage, prend la tête et ne la lâchera finalement plus jusqu’à la fin de l’opposition. La défense est restée solide face notamment aux n° 4 et 13, qui prennent le jeu à leur compte lorsque l’arrière gauche écope de 2 x 2’, tout comme plusieurs de ses coéquipiers. Le gardien violet effectue des arrêts importants et les offensives collectives en mal d’organisation ce jour sont suppléées par une efficacité individuelle salutaire, avec notamment Baran qui a inscrit 17 buts en 50 minutes.

Même si les jeunes lions étaient aujourd’hui dans le « dur », quant à la qualité du jeu proposé, ce qui peut arriver à n’importe quelle équipe, ils ont eu le mérite de ne rien lâcher, pour au final remporter ce ¼ de finale 32 à 27 face à une valeureuse équipe de Lingolsheim. Nous retiendrons prioritairement cette capacité du groupe à dépasser les difficultés rencontrées, et bien-sûr cette victoire, qui le propulse en ½ finale de cette coupe et ce, l’avenir nous le dira, face à ESSAHB 2, Plobsheim 1 ou même… l’ESSAHB 1, qui s’est défait de l’équipe 1 du SAHB, 27 à 23, après une bonne 2ème période des violets qui ont relevé la tête et sont revenus avec énergie dans la partie.

Bravo aux joueurs pour cette qualification… Ils ont 2 semaines pour récupérer mais nous leur conseillons vivement de préserver une condition physique de base avec une activité sportive régulière (course, renforcement musculaire ou autre) car la fin de la saison promet, sans aucun doute, de très belles confrontations… Marlenheim, Handball du Ried 2 et la coupe 67 ! 

Merci beaucoup aux parents, les 13èmes joueurs, qui sont venus nombreux pour les encourager tout au long cette rencontre…

Alexandre Vernhes (7 arrêts sur 20 tirs) et Amaury Florian (4 arrêts sur 13 tirs).

Hugo Ball (7/11), Elian Bidal, Baran Durmaz (17/21), Loïc Juchert (4/6), Darius Pabst (1/2), Yann Rigal (1/1), William Roeder, Hector Silber (1/2), Martin Urruty, et Kénoa Winter (1/3).

1ère période = 14/20…2ème période = 18/26 et 32 tirs réussis sur 46 au total.