> Une défaite contre Ivry et des recrues pour Sélestat

Rédigé le 10/03/2014.

 

Après Florent Joli et Igor Vujic, le recrutement violet a repris ce week-end, au lendemain de la défaite contre Ivry. Sélestat a officialisé l’arrivée de Samuel Clementia et celle du gardien Richard Kappelin.

 

En pleine période de carnaval, le Sélestat Alsace Handball n’avait pas vraiment le cœur à la fête, samedi soir après son embêtante défaite – pour ne pas dire plus – contre Ivry (25-31).

Kappelin, premier Suédois de l’histoire de Sélestat

 

Certes, les Violets ont encore quatre points d’avance sur le premier relégable, Tremblay. Mais leur marge de manœuvre s’est considérablement réduite, là où un succès face à l’USI aurait mis les coéquipiers de Jordan François-Marie (presque) à l’abri.

 

« Nous avons perdu deux points, il faudra les récupérer ailleurs », souffle le pivot Djordje Pesic. À Montpellier mercredi ? Pourquoi pas. Après tout, qui pensait Sélestat capable d’arracher un point au Paris Saint-Germain ?

 

La journée d’hier a redonné un peu le sourire au club alsacien. Les dirigeants sélestadiens ont officialisé l’arrivée de Samuel Clementia, mais surtout celle du gardien amené à prendre la suite d’Obrad Ivezic.

 

L’heureux élu s’appelle Richard Kappelin (1,91 m) et sera le premier Suédois de l’histoire de Sélestat. « C’est un gardien talentueux », souligne Christian Omeyer, le directeur sportif.

 

« Il va nous apporter son expérience internationale »

 

Richard Kappelin, 30 ans, s’est engagé pour les deux prochaines saisons. Double champion de Suède (2004 avec Sävehof, 2009 avec Alingsas), deux fois meilleur gardien du championnat suédois (2008 et 2009), il a déjà brillé hors de ses frontières. C’était en Espagne, entre 2010 et 2013, avec Ciudad Encantada et le BM Aragon. « C’était l’un des meilleurs gardiens de la Liga Asobal, derrière Saric et Sterbik. »

 

Suite de l'article DNA

 

Photo MAXPPP