Sélestat Alsace Handball

Passer à autre chose

Rédigé le 14/04/2014.

> Passer à autre chose

 

Le parcours de Sélestat en Coupe de France s’est arrêté trop tôt, en quart de finale, face à une équipe de Dijon pourtant largement à sa portée (31-32 t.a.b.). Un échec que tout le monde oubliera si les Violets se maintiennent en D1.

 

Cela aurait assurément contribué à embellir la saison violette, à l’image de la qualification pour le Final Four de la Coupe de la Ligue la saison passée. Sélestat en demi-finale de la Coupe de France, en compagnie de Nantes, Paris et Chambéry, cela aurait incontestablement eu de l’allure.

 

C’est raté et une inévitable déception a gagné les rangs alsaciens après la rencontre. « Bien sûr que nous sommes déçus, souffle Guynel Pintor. C’est toujours un plus de jouer des matches comme ça (une demi-finale, ndlr). La Coupe de France n’était pas une priorité, mais quand même… »

 

Au-delà de l’élimination, le défenseur sélestadien regrettait surtout que son équipe n’ait joué que trente minutes. « Nous sommes déçus de notre mauvais début de match. »


« On s’est fait “engueuler” et c’est logique »

 

À force de répéter ou d’entendre que la Coupe n’était finalement que secondaire, les coéquipiers de Yuriy Petrenko avaient-ils inconsciemment la tête ailleurs au coup d’envoi ?

 

« On se concentre sur le championnat car c’est le plus important, mais on n’était pas motivés et ce n’est pas normal », lance Guynel Pintor.

 

Suite de l'article DNA

 

Photo DNA - JPK

Billeterie Sélestat Alsace Handball

Dernier Match

vs

31 - 20

Journée 26

Prochain Match

vs

08/09/2017 à au CSI de Sélestat

1er tour

Classement de la saison

Fond de dotation du SAHB
Boutique Sélestat Alsace Handball
© 2016 SA-HB - Tous droits réservés - Hébergement & Création webinov - mentions légales