> Sélestat – Nantes, ce soir (20 h)

Rédigé le 14/05/2014.

 

Les Sélestadiens qui ont en théorie encore besoin d’un point pour assurer leur maintien aimeraient le faire ce soir (20 h) face à Nantes pour leur dernière à domicile avant un exode massif.

 

Ce sera peut-être le match le plus dur de la saison. Face à une équipe de Nantes qui fait partie des valeurs sûres de la Ligue. « On a encore un point à prendre pour éviter de jouer notre saison à l’occasion du dernier match à domicile face à Toulouse, notre rival direct pour la quatrième place. Il n’y aura pas de place pour les cadeaux, ni pour les sentiments , prévient l’ancien de Sélestat, Rock Feliho, le patron de la défense nantaise. Mais je suis quand même ravi de pouvoir être là pour le dernier match à Sélestat de mon pote, Arnaud Freppel. »

 

Battre le H, deuxième meilleure défense du championnat derrière le champion Dunkerque, reste l’un des challenges les plus délicats à relever. À l’exception d’un succès en avril 2012, le SAHB s’y est toujours cassé les dents. Mus par la volonté de ne pas terminer leur aventure devant leur public sur un échec, les Violets chercheront à quitter leur salle sur une belle impression. Celle d’avoir tout donné et d’avoir tout mis en œuvre pour assurer le maintien. Avec quatre points d’avance (mais pas le goal-average) sur Ivry, qui accueille Montpellier dans le même temps, le risque n’est pas énorme. Mais il existe.

 

Pour chasser les derniers doutes, il vaut mieux assurer le coup dès ce soir plutôt que de devoir attendre la dernière journée à Dijon. « La tendance nous est favorable , estime le président du SAHB, Vincent Momper. Mais comme en sport rien n’est impossible, il vaut mieux compter que sur nous-même plutôt que de miser sur une défaite d’un adversaire. Ce serait bien que le maintien soit de notre fait. Nantes n’est pas l’équipe la plus simple à battre. Mais si on développe le même jeu que face à Toulouse, Cesson ou à Chambéry, pourquoi pas ? »