Sélestat Alsace Handball

Les Sélestadiens n’ont pas cédé sans se battre

Rédigé le 21/09/2014.

> Les Sélestadiens n’ont pas cédé sans se battre

 

Nantes, maître de son sujet, n’a pas laissé Sélestat profiter de ses temps forts. Les hommes de Jean-Luc Le Gall auront fait un passage éphémère en Coupe de la Ligue.

 

Le calendrier chargé de ce début de saison ne semble pas entamer la concentration des hommes de Thierry Anti.

 

Certes hier face à Sélestat, la partition fut moins fluide et rythmée que de coutume, mais en s’imposant 30-X36 les Nantais ont rempli avec sérieux la mission qui leur était assignée.

 

L’épreuve et la finale à quatre étant un objectif clairement affiché par le HBC Nantes, l’équipe se devait d’imposer sa griffe pour ne laisser aucun espoir aux Alsaciens. Ceux-ci pourront d’autant mieux s’atteler à la lutte pour le maintien en Division 1 qui les attend en championnat.

 

En tout cas, les griffes du duo Davyes-Maqueda lacérèrent la défense sélestadienne incapable de se protéger suffisamment (5-3, 9e ’). Cette entame maîtrisée côté breton fut entachée d’un passage à vide offensif aux conséquences immédiates.

 

Les Sélestadiens n’allaient pas céder sans se battre

 

Parallèlement, François-Marie sur jet de 7m ou Pesic au poste bas retrouvèrent la mire en attaque pour infliger un 0-4 à des Nantais essoufflés (5-7). Opportunistes, les Sélestadiens.

 

Bien qu’en infériorité après la sortie de Feliho, les locaux limitèrent la casse (8-8) avant le premier temps-mort des Alsaciens.

 

Moment choisi par Thierry Anti pour régénérer ses troupes avec les entrées de Camarero, Tournat et surtout Nyateu. Bondissant, puissant, le n°8 aux inspirations fulgurantes réoxygéna les siens (13-10). Claire se chargea d’enfoncer le clou avant la pause sur un jet de 7m tout aussi malicieux (15-11). L’éclair sélestadien n’aura duré qu’un temps au cours de ce premier acte.

 

Les Nantais pouvaient craindre l’éventuelle réaction adverse. Elle n’eut pas lieu. Bien au contraire. Ce sont les coéquipiers de Maqueda qui accentuèrent leur emprise pour compter jusqu’à 7 buts d’avance (21-14, 40e ’). Le jeune Delecroix y alla de son but, le premier de sa jeune carrière professionnelle. Les Bretons semblaient à l’abri.

 

Et bien non. Les Sélestadiens n’allaient pas céder sans se battre. Ils revenaient un tant soit peu au contact : 22-19 puis 27-24. Trop tard hélas. Nantes avec Rivera en taulier et Schulz en pare-feu, évitait d’angoisser et filait vers les quarts.

 

Article DNA

Photo DNA - FD

Billeterie Sélestat Alsace Handball

Dernier Match

vs

31 - 20

Journée 26

Prochain Match

vs

08/09/2017 à au CSI de Sélestat

1er tour

Classement de la saison

Fond de dotation du SAHB
Boutique Sélestat Alsace Handball
© 2016 SA-HB - Tous droits réservés - Hébergement & Création webinov - mentions légales