Sélestat Alsace Handball

Rédigé le 21/09/2014.

> "On va pouvoir se servir de ce match pour avancer "

 

Dans un match pourtant pris par le bon bout, hier, les Sélestadiens privés de trois cadres n’ont pu contredire l’autorité locale jusqu’au terme (30-26), voyant Nantes s’engouffrer dans un nouveau quart de finale de Coupe de la Ligue.

 

L’entraîneur sélestadien Jean-Luc Le Gall ne s’en cachait pas : venir gagner à Beaulieu avec une troupe amoindrie aurait tenu du « miracle. Tout le monde en avait conscience, d’autant qu’avec ce groupe, on a tout à construire et écrire », rappelait-il après coup, sans amertume ni réelle déception suite à la défaite (30-26) du SAHB hier à Nantes en Coupe de la Ligue. Avec même de véritables motifs de satisfaction. « L’objectif était de ne pas prendre de rouste, de jamais baisser les yeux , précise-t-il. E t je pense que ça, les gars ont été assez solidaires et appliqués pour mener à bien la mission. On va pouvoir se servir de ce match pour avancer ».

 

Car finalement, Nantes ne parvenant pas à «tuer» le match, tout aurait pu être remis en cause en fin de partie. François-Marie lançait sans attendre son équipe sur de bons rails (0-2, 3e ), mais c’était surtout sur l’aspect défensif que Le Gall boostait sa troupe. Très appliqué, il fallait l’un des hommes en forme côté local, Claire, pour trouver la faille (2-2, 5e ), bien soutenu par Maqueda. Mais le SAHB conservait le bon tempo et Kappelin démontrait rapidement qu’il constituerait un dernier rempart de choix.

 

Car cette défense alsacienne canalisait impeccablement les assauts du HBC Nantes, lui permettant de prendre à son compte la partie au quart d’heure de jeu (5-6 puis 6-8, 15e ). Ses ailes coupées, incapable de trouver ses pivots, Nantes ne tenait que par Maqueda et cherchait la bonne recette pour reprendre quelques couleurs.

 

Du sang neuf

 

Et en apportant un peu de sang neuf avec Nyateu, Anti trouvait le bon déclencheur (11-10 23e, 13-10 25e ). Dangereux des deux côtés du terrain, le jeune demi-centre de la cité des Ducs montrait que sans Entrerrios (au repos) ni Skof (blessé à l’épaule et convalescent), la jeune garde violette était mise à contribution (14-10 26e , 14-11 29e ).

 

Toutefois on ne sentait pas de contrôle total des locaux sur une rencontre leur semblant un temps destinée… Car quand chacun amenait sa pierre à l’édifice (16-12 33e , 22-14 40e ), il fallait compter sur l’envie de Clementia et sa troupe, faisant remonter leur jauge de confiance dans le vert en passant avec calme et application un 5-0 à leurs hôtes (22-19, 45e ). Un coup de chaud qui réveillait Rivera, jusque-là discret. Trois ballons, trois buts de rang, associés au retour gagnant de Shulz dans les buts : le matelas retrouvait un peu plus de confort (25-20, 49e ) malgré le courant alternatif des handballeurs nantais.

 

L’énergie de Sélestadiens bien en jambes ne suffisait plus à stopper des Nantais secoués par leur coach (27-22, 52e ). En maintenant durant la dernière ligne droite un écart de quatre buts minimum, Nantes s’assurait une qualification – presque – sereine pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue. « Sans trembler, sans briller , lançait sèchement Thierry Anti pour qualifier le match de ses ouailles. Je n’ai pas aimé ce match cet après-midi… Sélestat a montré de l’envie et du courage, nous peut-être un manque de motivation. Ce n’est pas en jouant comme cela que nous passerons de nouvelles étapes même si pour cette fois, la qualification, notre objectif, est là. »

 

Article L'Alsace

 

Photo Thierry Photography

Billeterie Sélestat Alsace Handball

Dernier Match

vs

31 - 20

Journée 26

Prochain Match

vs

08/09/2017 à au CSI de Sélestat

1er tour

Classement de la saison

Fond de dotation du SAHB
Boutique Sélestat Alsace Handball
© 2016 SA-HB - Tous droits réservés - Hébergement & Création webinov - mentions légales