> Avant Cesson Rennes - Sélestat demain soir 20h00

Rédigé le 16/12/2014.

 

Meilleur joueur de la Ligue Nationale du mois de novembre, l’Alsacien Mickaël Robin se dressera demain soir sur la route de Sélestat. Dernier rempart de la meilleure défense de Division 1, le gardien de Cesson/Rennes oubliera, le temps d’un match, son amour pour le SAHB.

 

C’est ce qui s’est fait de mieux en novembre en Ligue Nationale. Auteur de 60 parades lors des quatre matches de championnat du mois dernier, plus 17 en quart de finale de la Coupe de la Ligue à Créteil (pour une victoire 28-26), Mickaël Robin est parvenu à écœurer à peu près tous ceux qui ont osé venir le défier ces dernières semaines. Montpellier (27-27), Chambéry (23-21), Nîmes (25-25) et Istres (26-22) ont perdu des plumes face à la meilleure défense de la LNH.

 

Et le gardien alsacien de 29 ans, Breton depuis cette année (après un bref passage à Barcelone), n’est pas étranger aux bons résultats d’une équipe de Cesson/Rennes 5e , devant Chambéry et le champion de France Dunkerque. « Ça va bien pour moi en ce moment, en sourit celui qui a été formé à Sélestat. Je suis en forme, j’arrive à apporter ma contribution au sein d’un collectif vraiment très soudé. Cinquième avec les moyens dont on dispose, c’est vraiment très bien. »

 

« Je reste un grand supporter de Sélestat »

 

Cesson n’a peut-être pas le jeu le plus sexy de la LNH, mais les Bretons ont ce supplément d’âme qui leur permet de réaliser des prouesses. « Ici, la combativité n’est pas un vain mot, poursuit Robin. On joue bien, mais sans avoir un jeu flamboyant. Notre potentiel offensif n’est pas énorme - celui de Sélestat est supérieur -, mais on a de bons défenseurs à tous les postes. Il y a une vraie culture de la défense ici. Et nos adversaires savent que lorsqu’ils jouent Cesson, il leur est difficile de marquer. C’est notre petite victoire à nous. »

 

Pour lire la suite de l'article L'Alsace, abonnez vous en cliquant ICI 

 

Photo : Strasbourg Photo