Sélestat Alsace Handball

St Raphaël :Le troisième larron ?

Rédigé le 24/09/2011.

> St Raphaël :Le troisième larron ?

 

Le Sélestat-Alsace handball accueille, ce samedi (20h30), une équipe de Saint-Raphaël faisant partie (avec Montpellier et Chambéry) des trois seuls invaincus de la D1 après deux journées. Une formation varoise qui ambitionne une place sur le podium en fin de saison.

On ne va pas dire que c’est une surprise. Plutôt une confirmation.

Au terme des deux premières journées de championnat, le Saint-Raphaël VHB pointe en tête de la D1, compagnon de fortune de Montpellier et de Chambéry, les seuls à s’être imposés deux fois.
Pas une surprise, une belle confirmation

Pas une surprise dans la mesure où la formation varoise, quatrième ces deux dernières saisons, fait bel et bien partie des cadors de la D1.

Mais une belle conformition, la troupe de Christian Gaudin ayant signé une première vraie performance en allant s’imposer, la semaine dernière, à Dunkerque. Pas donné au premier venu, ça…

D’entrée de jeu, Saint-Raphaël s’est ainsi positionné comme le troisième larron du championnat.

Sans doute encore un cran en dessous d’une équipe de Montpellier certainement la mieux placée pour se succéder au palmarès et s’offrir un cinquième titre consécutif, ce que seul… le MAHB a jusque-là réussi.

Pas loin, au moins de plus en plus proche, des Savoyards de Chambéry, éternels dauphins (champions en 2001, six fois deuxièmes depuis).

La donne pourrait ainsi changer dès cette année. Cinq ans après son arrivée au plus haut niveau (deux fois sixième, deux fois quatrième), le SRVHB (Saint-Raphaël Var handball) semble à même de monter sur le podium de cette D1. Il a, en tout cas, fait ce qu’il fallait pour y parvenir.

Quelques-uns sont partis, c’est vrai (Chapuis, Montorier, Zemanek, Paillasson et Viudes), mais l’équipe a conservé ceux lui ayant permis d’arriver là où elle en est.
Tous autour du toujours jeune M’Gannem

Et les responsables varois ont visiblement tapé juste et bien en faisant signer l’Ukrainien de Zaporozhye Stetsyura et les valeurs sûres que sont Juricek (Montpellier) et Krantz (Gummersbach).

Autour du toujours jeune Heykel M’Gannem (parce que c’est comme ça qu’on l’écrit en Alsace !), que personne n’a oublié à Sélestat – il porta le maillot du SCS défunt de 2002 à 2005 –, Saint-Raphaël aligne ainsi une formation composée d’internationaux (deux Tchèques : Juricek et Stelik ; un Roumain : Fortuneanu ; un Ukrainien : Stetsyura, un Tunisien : M’Gannem ; deux France A : Ploquin et Krantz, un France A’: Caucheteux, cinquième buteur de la D1 en 2009 ; deux France jeunes : Garain et Sanssouci).

Le coach varois, double champion du monde (1995 et 2001) a beau la jouer modeste, estimant que « cela va être compliqué cette année », que « beaucoup d’équipes ont effectué des recrutements judicieux », qu’entre « les deuxième et huitième places, il y aura forcément des déçus », sa formation semble taillée pour franchir un nouveau palier. Pour monter sur le podium et, ainsi, se rapprocher de l’objectif ultime évoqué par Georges Ginesta, député-maire de la ville : participer dans les deux années à venir, à la Ligue des champions.

C’est à cette forteresse que s’attaque, ce soir, une équipe du SAHB qui, même si elle sera privée de sans François-Marie et Salami (voir ci-contre), ne doit faire aucun complexe.

Les Sélestadiens ont montré, ces derniers mois, que s’imposer sur les bords de l’Ill tenait de la gageure. À eux de pousser Saint-Raphaël dans ses tous derniers retranchements…

A.V  DNA DU 23 SEPTEMBRE 2011

Billeterie Sélestat Alsace Handball

Dernier Match

vs

31 - 20

Journée 26

Prochain Match

vs

08/09/2017 à au CSI de Sélestat

1er tour

Classement de la saison

Fond de dotation du SAHB
Boutique Sélestat Alsace Handball
© 2016 SA-HB - Tous droits réservés - Hébergement & Création webinov - mentions légales