> N1 : Les violets relancés

Rédigé le 09/03/2015.

 

La réserve sélestadienne a décroché son premier succès en 2015 contre Saint-Ouen-l’Aumône. Grâce à une grosse deuxième période et un Meyer impeccable dans le but.

 

Face à la lanterne rouge , les Sélestadiens étaient parfaitement conscients qu’ils ne pouvaient viser autre chose que la victoire. Pour se rassurer, mais aussi et surtout pour prendre leurs distances avec la zone de relégation, car la bataille fait rage dans le bas du tableau.

 

Après dix premières minutes équilibrées (4-3), Sélestat II creuse progressivement l’écart, avec un Julien Meyer très précieux dans le but, et des arrières – Lucas Weiss et Thibaud Valentin – vifs et efficaces (6-4, 8-6 puis 11-6 à la 26e ).

 

Le festival Meyer

 

Mais malgré une double supériorité numérique, les joueurs de Thierry Demangeon et Frédéric Blum cafouillent et Saint-Ouen-l’Aumône en profite pour refaire son retard (12-10 à la pause).

 

Meyer continue son excellent travail de sape en seconde période et enchaîne les parades (24 au total). La défense alsacienne prend le dessus et un triplé du jeune Édouard Kempf permet à son équipe de reprendre ses aises (18-12, 40e ).

 

Les exclusions temporaires pleuvent de part et d’autre, mais Sélestat II conserve sereinement sa mainmise sur la rencontre, pour s’envoler logiquement vers son septième succès de la saison (24-14 à la 51e , 28-18 au final).

 

La réserve violette reprend ainsi quatre points d’avance sur Cernay/Wattwiller, le premier relégable.

 

« C’est notre première victoire en 2015 (en championnat, ndlr) et on est soulagé car on se devait de réagir après ces semaines de doute. Je suis satisfait de notre prestation et j’espère qu’on ira chercher le maintien, malgré la situation délicate que traverse actuellement le club », indique Julien Meyer, le gardien sélestadien.

 

Article et photo DNA