> Avant Sélestat – Toulouse, samedi (20h30)

Rédigé le 03/02/2012.

 

Candidat à une place européenne, le Fenix de Toulouse est quelque peu en retard sur son tableau de marche. Battus à l’aller, Jérôme Fernandez et les siens débarquent en Alsace, ce samedi, avec un esprit de revanche.

 

Après six semaines de coupure, calendrier international oblige, Toulouse espère démarrer son année bien mieux qu’il n’avait fini la précédente.

 

En l’espace d’une semaine, avant Noël, les Haut-Garonnais avaient aligné une vilaine série de trois défaites consécutives.

Tout avait – mal – commencé par une élimination en Coupe de France, au stade des 16 es de finale, aux dépens de Billère. Leader de la ProD2, l’équipe de Pyrénées-Atlantiques avait créé l’exploit dans sa salle (32-31).

 

Fernandez: «On vient à Sélestat au complet et avec beaucoup d’envie»

 

Dans la foulée, le Fenix perdait gros en championnat sur le parquet d’un adversaire direct aux places du haut de tableau, en l’occurrence Saint-Raphaël. Le revers était d’autant plus cruel que Toulouse avait fait la course en tête le plus clair du temps, jusqu’à ce que ses nerfs ne lâchent sur la fin (31-30).

 

Et pour couronner le tout, c’est Dunkerque qui est venu rafler la mise dans la ville rose, toujours avec un petit but d’écart (23-24), juste avant les fêtes, au moment où Sélestat régalait à Paris (24-31)…

 

Voilà comment Toulouse se retrouve à égalité de points, à la sixième place, avec Cesson et les Alsaciens.

 

Suite de l'article DNA