> Sélestat échoue d’un souffle

Rédigé le 21/11/2015.

 

Dans une rencontre d’une grande intensité, les Sélestadiens ont dû s’incliner face à des Cherbourgeois survoltés.

 

Suite aux attentats de Paris, une minute de silence et la Marseillaise ont précédé cette rencontre entre Cherbourgeois et Sélestadiens. Et dans un contexte lourd et pesant, les arbitres libéraient les acteurs. Le sport reprenait donc ses droits. Sans doute la meilleure des réponses aux événements.

 

Ce petit rien qui a manqué

 

Et la formation de Christian Gaudin jouait gros, très gros même à l’occasion de ce déplacement après une victoire sur Limoges qui n’avait pas forcément convaincu. Mais l’essentiel avait été atteint avec les points de la victoire. Il fallait donc faire plus face à des Cherbourgeois intraitables à domicile depuis le début du championnat.

 

On s’attendait à un match de défense et la tendance se confirmait dès les premières minutes. Cela n’empêchait pas les Sélestadiens de prendre les devants (0-2) mais Cherbourg recollait (2-2).

 

S’appuyant sur base arrière particulièrement physique, la formation de Christian Gaudin contrariait les tireurs locaux. Et alors que l’on atteignait le quart d’heure de jeu, le score n’évoluait que très lentement (4-4).

 

Suite de l'article DNA

Photo : Antoine Soubigou / Ouest-France