> Des comptes à régler

Rédigé le 25/02/2016.

 

Sélestat étant désormais redescendu de la Ligue Nationale, le derby entre le SAHB et le MHSA a de nouveau cours. La deuxième manche de ce classique alsacien aura lieu demain (20 h) dans le Bas-Rhin. L’occasion d’ouvrir le livre des comptes avant le 8e duel en un peu plus de six ans

 

Même s’ils offrent trois points comme les autres matches de championnat, les confrontations entre Mulhouse et Sélestat valent quand même un peu plus. Ne serait-ce que par la tension qui prévaut invariablement lors de ces rendez-vous entre les deux clubs pros alsaciens. En septembre dernier, le renouvellement des effectifs et des générations a, un temps, laissé croire que les dissensions entre ces deux clubs n’étaient plus qu’une vieille histoire. Une fin de match à l’ancienne a ravivé les querelles. Demain, le match retour entre deux formations aux abois vaudra une nouvelle fois très cher. Trois points voire, peut-être, un peu plus.

 

Des chiffres, ce duel suranné entre le Haut-Rhin et le Bas-Rhin, en contient des centaines. À la veille du 8e derby en un peu plus de six ans entre le SAHB et le MHSA, nous nous sommes amusés à les faire parler. Les confrontations ont repris en 2009, quand Sélestat est descendu au deuxième niveau national après 11 années en D1. Le 20 septembre 2009, Sélestat qui évoluait encore dans son Cosec d’un petit millier de places a mené de bout en bout pour s’imposer (30-26). C’était la première de ses deux victoires en sept confrontations. Le bilan des derniers derbys est, en effet, favorable à Mulhouse vainqueur à 4 reprises (2 en Pro D2 et autant en Coupe de France), pour un nul et deux défaites. Si l’on ne tient compte que du championnat, il est plus équilibré avec des statistiques identiques pour les deux clubs (2 victoires, 1 nul, 2 défaites).

 

Sébastien Gallotte qui détient le record de participation au derby avec Olivier Jung, possède la particularité d’avoir porté les couleurs des deux clubs. Six autres joueurs ont aussi évolué à Sélestat et à Mulhouse. Il s’agit de Mehdi Ighirri, Grégory Martin, Francis Franck, Radek Motlik, Florian Fessler et Victor Boillaud. Vendredi, un huitième larron rejoindra ce groupe puisque Damien Waeghe, qui vient de rejoindre le MHSA, est un ancien de la maison violette.

 

Suite de l'article L'Alsace

 

Photo F WURRY