Sélestat Alsace Handball

« On était bons tous ensemble »

Rédigé le 28/02/2016.

> « On était bons tous ensemble »

 

Olivier Jung, qui n’a jamais raté un seul derby alsacien ces six dernières années, se félicite de la victoire (26-25) de Sélestat qui a ainsi pu se relancer après la défaite subie la semaine dernière face à Saran. L’ailier du SAHB a surtout apprécié la réussite collective de son équipe.

 

C’est au fond du lit qu’il a préparé son huitième derby. Pas très vaillant lors de l’entraînement du lundi, Olivier Jung n’a revu ses coéquipiers que la veille du match. Et même là, il n’était pas en grande forme. Cloué au lit durant deux jours par une grippe carabinée, le « couteau suisse » du SAHB - en raison de sa faculté à s’adapter à (presque) tous les postes - était sans force. C’est l’une des raisons pour lesquelles on ne l’a pas vu sur le parquet en première période. Il s’est contenté de suivre le match du banc, pas plus inquiet que cela de la tournure des événements, de voir les Mulhousiens prendre, petit à petit, leurs distances et rentrer aux vestiaires avec un pécule de trois buts (10-13).

 

« Je n’avais pas le corps pour tenir plus d’une dizaine de minutes »

 

« Trois buts, ce n’est pas grand-chose. C’était largement faisable au vu de la physionomie du match. Notre adversaire n’était pas véritablement au-dessus de nous. On sentait qu’il était possible de revenir à condition de faire une bonne seconde période. J’ai d’ailleurs pensé au match aller où c’était nous qui menions de quatre buts », glisse l’international canadien. On sait ce qui est arrivé à son équipe à Mulhouse, où elle s’est finalement inclinée (26-25).

 

Vendredi soir, on a eu droit au même scénario, mais en sens inverse, cette fois. Mulhouse est resté aux commandes jusqu’à la 49e minute avant de voir déferler une vague violette, qui a englouti les derniers espoirs du MHSA. C’est dans cette période euphorique pour le SAHB qu’Olivier Jung a été lancé dans le bain. Le doyen des derbys a remis les pieds sur le parquet comme quelqu’un qui prend son premier bain de mer. « Connaissant mon état de santé, le coach m’a demandé plusieurs fois si je me sentais en mesure d’entrer en jeu , raconte le pivot. Je l’ai rassuré en lui disant que j’allais essayer de faire le maximum. Qu’on verrait combien de temps j’allais tenir. Car je n’avais pas le corps pour tenir plus d’une dizaine de minutes. »

 

Suite de l'article L'Alsace

Photo A KIEFFER

Billeterie Sélestat Alsace Handball

Dernier Match

vs

31 - 20

Journée 26

Prochain Match

vs

08/09/2017 à au CSI de Sélestat

1er tour

Classement de la saison

Fond de dotation du SAHB
Boutique Sélestat Alsace Handball
© 2016 SA-HB - Tous droits réservés - Hébergement & Création webinov - mentions légales