> Sélestat devra passer par la case play-offs

Rédigé le 14/05/2016.

 

Cruel scénario…

 

Le match contre Angers n’a été qu’une formalité. Et après le large succès violet (36-21), tous les regards se sont tournés vers celui entre Massy et Saran. Leur résultat nul prive Sélestat, pour un tout petit point, de la montée en D1. Il faudra en passer par d’incertains play-offs…

Il faudra attendre, au moins quinze jours, pour savoir si Sélestat vivra bientôt une 22e saison en D1. Ce bonheur, les coéquipiers de Frédéric Beauregard l’ont tutoyé l’espace de quelques minutes. Quand Massy menait de quatre buts contre Saran, le leader, à un peu moins d’un quart d’heure de la fin de cet ultime rendez-vous du championnat (21-17).

 

On a alors vu le CSI se prendre à rêver du PSG et de ses stars, à les imaginer de retour en Alsace dans quelques mois. Mais quelques minutes après le coup de sifflet final, tout s’est écroulé.

 

Les Sélestadiens, eux aussi, y ont cru. On les a vus se ruer sur leurs smartphones pour s’enquérir du résultat de leur rival. L’attente a duré quatre minutes. Durant ce court laps de temps, mais qui a paru si long, ils ont vu Saran recoller (23-23), ils ont observé les deux équipes gérer tranquillement ce score de parité qui leur convenait parfaitement (on vous le confirme, après avoir vu la fin du match en direct sur Dailymotion).

 

Et voilà comment Saran, promu en D2 cette saison avec le 13e budget du championnat, s’est envolé vers la LNH. Un véritable exploit. De son côté, Massy se qualifie pour les play-offs, où il retrouvera… Sélestat en demi-finale dès la semaine prochaine (match aller mercredi, match retour en Alsace samedi ou dimanche).

 

Il y avait tellement mieux à espérer

 

Sélestat a donc atteint son objectif – et il faut donc en féliciter ses joueurs – en se qualifiant pour le Top 5. Mais, car il y a un mais, il y avait tellement mieux à espérer dans ce championnat, que, contrairement à un passé proche, personne n’a dominé de la tête et des épaules.

 

Suite de l'article DNA

Photo DNA