> 2 matchs de préparation en 2 jours

Rédigé le 31/08/2017.

 

Les Violets et Rudy Seri bouclent leur préparation par deux matches à Massy (Starligue), ce soir, puis demain à Chartres (Proligue), avant d’aborder une saison pleine de promesses.

 

L’ascenseur entre la D2 et l’élite, il connaît bien. Nul autre Sélestadien ne l’a autant emprunté que Rudy Seri. Pour sa véritable première saison au plus haut niveau au lendemain d’une saison blanche gâchée par une blessure à l’épaule, il a vécu sa première descente à la fin du printemps 2015.

 

Avant de vivre une année dans l’antichambre beaucoup plus gratifiante et ponctuée par une remontée en D1 au terme de play-offs haletants. Puis de redescendre illico en D2 au terme d’une saison durant laquelle il aura connu davantage de réussites personnelles (18e meilleur buteur mais dans le Top 10 sans les penalties) que de satisfactions collectives.

 

Au moment d’entamer sa sixième campagne sous le maillot violet, devenant du même coup le plus ancien par sa présence au club, l’arrière gauche n’envisage donc pas d’autre issue que de reprendre l’ascenseur pour replacer le club au niveau qu’il a quitté.

 

« On n’a rien à faire en D2 »

 

« Ça ne me dérange pas de changer de championnat chaque année. Ça fait partie des aléas du sport, relativise celui qui a fait ses classes à Épernay. C’est plutôt dommage pour Sélestat qui est habitué à évoluer en D1. Le fait de monter et descendre ternit un peu son image. On n’a rien à faire en D2. Encore faut-il prouver qu’on a le niveau de la D1. L’année dernière, on ne l’a pas réussi. »

 

Suite de l'article DNA

 

Photo Frédéric WURRY