> Proligue : Avancer encore

Rédigé le 27/11/2017.

Le match nul encaissé dans la dernière seconde à Pontault-Combault n’entame pas le moral d’une équipe sélestadienne au beau fixe et qui est bien décidée à poursuivre son invincibilité dans les semaines à venir.

Même quand une victoire sur les terres d’un des leaders de la Proligue leur glisse entre les mains, sur un coup du sort à la sonnerie, les “Violets” ne perdent pas le sourire. Ils auraient pourtant pu faire la tête après un épilogue bien mal négocié en Seine-et-Marne.

À quelques poussières de secondes du terme, Rudy Seri envoie un “missile” sur la barre alors que le SAHB mène 26-27. Sur la montée de Pontault, la défense alsacienne fait faute. « Il reste quatre secondes à jouer, raconte Yoann Eudaric. On est à cinq sur le terrain. On oriente le tir vers l’ailier droit qui se trouve dans un angle fermé. Mais il marque. »

Bart Ravensbergen, qui venait de détourner un jet de sept mètres de cet arrière droit, n’a pas pu réaliser la parade de la gagne. Dommage pour les Sélestadiens.

« Sur le coup, on se dit qu’on passe à côté d’un point. Mais au bout du compte, c’est quand même un bon point de pris, corrige le capitaine d’une équipe bas-rhinoise qui aligne un sixième match sans défaite. Car ce n’est jamais facile de gagner à l’extérieur. Il y a eu quelques actions litigieuses. On a perdu des ballons. Le nul est justifié. »

Ce point supplémentaire aurait permis à Sélestat de rester à une victoire de Chartres et à une longueur d’Istres en compagnie de Pontault-Combault. On ne saura qu’au décompte final l’importance d’un point abandonné par ci, par là.

Si Yoann Eudaric et ses coéquipiers ne perdent pas leur sourire, c’est parce qu’ils ont su préserver leur série. « On continue de ne pas perdre, c’est l’essentiel. Ce sera l’équipe la plus régulière qui sortira son épingle du jeu. Pour monter ou faire les play-offs. On le sait. Pour l’instant, cette régularité on l’a. Pourvu que ça continue ainsi. »

Cette dynamique permet au groupe de voir son avenir avec d’alléchantes perspectives. D’être en capacité de poursuivre son travail et d’en être convaincu. Prendre des points en match facilite le reste de la semaine à écouter le capitaine des “Violets”.

Suite de l'article DNA

Photo Cyril GIFE