> Un « nouveau » Président au SAHB

Rédigé le 14/04/2018.

COMMUNIQUE SAHB - SAMEDI 14 AVRIL 2018

Il y a quelques semaines, Laurent HILD a fait part de sa décision de libérer son poste de Président du SAHB à la fin de la saison. 

Lors de sa prise de fonction Laurent HILD avait déjà indiqué que son emploi du temps ne lui permettrait pas d’être présent régulièrement et aujourd’hui ses projets le contraignent à devoir quitter sa fonction.

« Le poste de Président nécessite une présence quasi quotidienne auprès des joueurs bien évidemment mais aussi des élus, des partenaires, des bénévoles et de toutes les composantes du club. Mes projets personnels me prennent de plus en plus de temps et je ne suis plus en capacité d’assurer ce poste de manière efficace. Le poste de Président est un poste clé et il nous fallait trouver la bonne personne pour assurer la pérennité du club dans un contexte de plus en plus concurrentiel ; Je souhaite rester proche du club et notamment pouvoir apporter mon soutien et ma contribution au staff sportif »

En accord avec les actionnaires, Laurent démissionnera donc dès ce mois de juin. 

Pour lui succéder, le Conseil de Surveillance a naturellement pensé à rappeler l’ancien Président Vincent MOMPER.  

Claude THIRIET, président du Conseil de Surveillance : « Vincent connaît très bien la maison et a l’expérience de la fonction. C’est pour nous une des meilleures options »

Vincent MOMPER a été joueur de l’équipe 1 et a notamment fait partie de l’équipe qui est montée la première fois au plus haut niveau français en 1990 et il a déjà occupé le poste de Président de 2009 à 2016.

Vincent MOMPER : « Avant tout je tiens à sincèrement remercier Laurent qui a assumé la charge – parce que c’est vraiment une charge, et lourde à porter -  de ce poste ces deux dernières années mais aussi pour son soutien, puisqu’il est partenaire majeur du club depuis plus de 10 ans et a accepté de rester à nos côtés. Il occupera également un poste de coordinateur sportif et fera notamment le lien entre joueurs - entraineurs et la direction du club.
Je suis honoré de la proposition faite par le CS et j’y ai réfléchi longuement. J’ai décidé d’accepter parce que je suis passionné par ce sport, j’aime mon club et j’ai du sang violet qui coule dans mes veines. C’est vrai que je connais plutôt bien la maison et la fonction. C’est un avantage et en même temps l’expérience me permet de mesurer le poids – l’énorme poids – que représente cette mission. Mes 7 années de Présidence m’ont coûté de nombreuses nuits de sommeil, une ribambelle de cheveux blancs en plus et cela n’a vraiment pas été de tout repos. Comme le dit Laurent, nous sommes dans un environnement de plus en plus concurrentiel, le handball est de plus en plus médiatisé – et c’est une excellente chose – et forcément de plus en plus de grandes métropoles souhaitent voir évoluer leur équipe de hand au plus haut niveau. Le « miracle sélestadien » est de plus en plus dur à réaliser. Alors compliqué oui mais pas impossible. Pas impossible à la seule condition que tout le monde adhère à l’idée que Sélestat – club historique du hand en France - mérite toujours sa place au plus haut niveau français. Quand je dis tout le monde, je parle de tous ceux qui soutiennent le SAHB à savoir les partenaires, les collectivités, les bénévoles, les supporters etc… Alors oui je vais revenir mais pas seul. Ces derniers jours j’ai pu mesurer la motivation des uns et des autres et tous ensemble nous réussirons à relever ce challenge. Je suis certain que de nombreuses personnes à Sélestat, dans le Bas-Rhin, en Alsace et dans le Grand Est aiment ce club et ses centaines de licenciés comme je l’aime.
Maintenant, avant de reprendre le flambeau, ma priorité est d’être à fond derrière notre équipe qui est encore en course pour la montée en LidlStarligue. Et comme on dit au SAHB la victoire est entre NOS mains »