> Marquer son territoire

Rédigé le 13/09/2018.

Bon, on ne va pas trop revenir sur la saison dernière et un épilogue qui laisse forcément beaucoup de regrets. Pas trop, mais un peu quand même. Ne serait-ce que pour justifier les légitimes prétentions habitant le SAHB a l’aube d’un championnat dont on attend tous beaucoup. Héros malheureux d’une phase finale qui vit Pontault-Combault réussir le tour de force de décrocher son billet pour l’élite sans gagner un match, sans en perdre aucun aussi (quatre matchs nuls, dont deux face aux Violets), les Sélestadiens sont, a l’aube de ce nouveau parcours du combattant, animés d’une féroce volonté de ne plus vivre ‘’ça’’.

Cette saison, l’objectif du SAHB, le seul, l’unique, est de retrouver une place au plus haut niveau, aux cotés des meilleurs, là où il se doit d’être, là où il veut être.

Problème: les Alsaciens ne sont pas les seuls à nourrir cette ambitions. Sarah et Massy, les deux relégués, Chartres, l’éternel prétendant, Créteil ou encore Dijon et Limoges visent eux aussi le Graal. Voilà qui promet…

Comme toujours, peut-être plus encore cette saison au vu de la concurrence, c’est sur la régularité et la constance que se joueront beaucoup de choses. Pas question de lâcher des points en cours de route, de ne pas faire le plein face à des équipes qui, a priori, n’espèrent pas plus que faire du mieux possible.

Le Cavigal Nice fait partie de ceux-là qui rêvent de jouer les trublions.Tout comme l’ESSAHB ou Grenoble que les Alsaciens affronteront ces prochaines semaines. Va ainsi falloir se méfier de cette formation méditerranéenne remodelée (dix départs, cinq arrivées durant l’inter-saison) qui n’a strictement rie a perdre sur ce coup-là.

Et qui débarque sur les bords de l’Ill gonflée à bloc après son exploit face à Aix en Coupe de la Ligue (victoire 36-35). Va falloir faire preuve de sérieux et on peut faire confiance au groupe de Christophe Viennent pour ne rien prendre à la légère. Pour n’avoir que peu changé (quatre départs, trois arrivées), ce groupe-là sait ses forces. Et a tenté de corriger ses faiblesses en s’attachant les services de joueurs expérimentés et talentueux (Perisic et Ooms jouaient en élite la saison dernière, Camara s’est avéré un des tous meilleurs joueurs de Proligue sous le maillot de… Nice). 

Reste, et ce n’est bien sur pas le plus évident, a traduire tout ça ce soir. Face à une équipe niçoise que le SAHB avait malmené la saison dernière (succès 31-28 a l’extérieur, 36-23 a domicile), la formation bas-chinoise doit marquer
son territoire. Envoyer, d’entrée de jeu, un message à ses principaux concurrents. Voilà l’enjeu, voilà la missions confiée aux Sélestadiens.

On en salive d’avance…

SELESTAT - NICE vendredi 14 septembre à 20h30 / Réservation en ligne en cliquant ICI 

Un match parrainé par Grand Est Automobiles - Peugeot à Sélestat 

SAHB : plus qu'un match !