> Samedi, il faudra prendre Paris

Rédigé le 30/03/2012.

 

Après Dunkerque, Yuriy Petrenko croisera la route avec un autre club où il a joué. Samedi contre Paris, il devra aider Sélestat à renouer avec la victoire.

 

Confrontés à une série de cinq défaites consécutives, les Sélestadiens n’ont désormais plus le choix. Pour se relancer et écarter un rival direct pour le maintien, ils devront battre Paris demain au CSI.

 

Si le match retour se déroule comme à l’aller, il n’y a pas de soucis à se faire. Car en décembre dernier, c’est une équipe sélestadienne conquérante qui était allée prendre les deux points dans la capitale (24-31). Samedi au CSI, l’explication s’annonce plus compliquée dans la mesure où les Alsaciens ne sont plus dans une spirale ascendante. Ils devront faire abstraction du contexte pour repartir du bon pied et étouffer toute rébellion parisienne dans l’œuf.

 

Suite de l'article L'Alsace