> A la rencontre de Steven George

Rédigé le 05/05/2020.

Le SAHB est fier de pouvoir vous présenter l’une de ses deux nouvelles recrues en provenance de Lidl Starligue pour la saison 2020/2021 : Steven GEORGE (24 ans, 1m83, 85kg). Arrivé de USAM Nîmes Gard, l’ailier droit viendra renforcer les Violets pour deux saisons. Steven a passé 6 saisons en Lidl Starligue où il aura joué 96 matches et marqué 142 buts (66% de réussite au tir). Steven a répondu à nos questions pour que vous appreniez un peu plus à le connaitre avant le début du championnat :

Comment vis-tu cette période de confinement et comment occupes-tu tes journées ? 

« C’est une période un peu nouvelle pour tout le monde, ça ne m’a pas trop dérangé au début mais j’avoue que ça commence à faire long maintenant. J’ai de quoi m’occuper, j’ai les cours, je retouche mes photos de temps en temps et je fais du sport avec du matériel que j’ai pu récupérer.

Peux-tu nous décrire en quelques mots ton parcours sportif dans le monde du handball ? 

Alors j’ai commencé le handball à l’âge de 9 ans à Saran, j’y suis resté jusqu’à l’âge de 18 ans, j’avais intégré l’équipe première qui était en N1 à l’époque. Puis j’ai été au centre de formation de Nîmes, durant ma deuxième année de centre j’ai intégré l’équipe première et cette saison était ma 5ème avec l’équipe pro. Sélestat sera mon troisième club.

Quels ont été pour toi les meilleurs moments de ta carrière ?

Dans les meilleurs moments de ma carrière il y a le premier derby face à Montpellier avec l’équipe première où on avait gagné dans un Parnasse plein, il y a une finale à Bercy face au PSG, et cette saison c’est un match en coupe EHF qui nous qualifie pour les phases de poules.

Peux-tu nous décrire ta personnalité sur le terrain et en dehors du terrain ? 

Sur le terrain je m’investis à 100%, je suis assez expressif on va dire, j’aime bien lorsque toute une salle vibre lors d’un match, mes coéquipiers comme les supporters. Et en dehors je suis quelqu’un sans prise de tête, un mec simple passionné de photo et souriant

Tu arrives à Sélestat, un nouveau club pour toi en Alsace. Pour toi, quelle image reflète le SAHB ? 

Le SAHB est pour moi le club phare de la région, beaucoup de bons joueurs y sont passés, une formation au top et c’est un club pro mais qui est resté familial.

Quelles ont été tes motivations pour venir jouer à Sélestat ? 

J’étais en fin de contrat à Nîmes et à la recherche d’un nouveau projet avec des responsabilités, c’est ce que je vais trouver au SAHB. J’ai eu de très bons échos du club par Thomas Cauwenberghs ou Thibaud Valentin, le premier contact avec le coach s’est bien passé alors le choix a été fait.

Quels sont tes objectifs pour la saison à venir ? 

Sur le plan collectif, c’est d’exploiter au maximum le potentiel de ce nouveau groupe, je pense qu’on peut faire quelque chose dans ce championnat de Proligue assez homogène. Et sur le plan personnel, c’est de prendre du plaisir à jouer et d’être le plus performant possible.

Crédit photo : Serge Céline Tabaracci