> Sélestat attrape le quart sur le gong

Rédigé le 11/10/2012.

 

Alors qu’elle semblait s’être envolée quelques minutes auparavant, la qualification pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue a été acquise hier soir par le SAHB dans les ultimes secondes d’un match en dents de scie.

 

Sélestat a réussi l’essentiel : remporter le match et se qualifier pour la suite de la Coupe de la Ligue. C’est une bonne chose de faite d’autant plus que la victoire a été acquise in extremis. Alors que les spectateurs comme les joueurs sur le parquet ne savaient plus trop où ils en étaient en raison d’une panne du système de chronométrage à un quart d’heure de la fin, Olivier Jung a parachevé la folle remontée de son équipe dans le money time pour offrir la qualification aux Violets.

 

Cette qualification tirée par les cheveux, ils la doivent à une superbe réaction dans les dernières minutes de la rencontre puisque les Alsaciens étaient menés de quatre buts à la 53 e (17-21). Un écart qu’ils n’étaient jamais arrivés à combler depuis le 4-0 encaissé entre la 40 e et la 43 e (13-17).

 

Auparavant, les deux équipes n’avaient jamais été séparées de plus de deux buts. Car si le SAHB avait bien entamé le match en restant devant pendant les vingt premières minutes (3-1, 5-3, 7-5), une panne offensive avait permis à Tremblay de revenir (7-7, 21 e) et même de se porter en tête (7-8, 24 e). Mais les Sélestadiens et notamment Aman, auteur des deux derniers buts de la première période, finissaient bien pour rentrer aux vestiaires en menant d’un but (10-9). Un petit score qui s’explique par les excellentes prestations des deux gardiens : Fulop, pour le SAHB, crédité de 11 arrêts et Malina, en face, qui en était déjà à 13. Le gardien tchèque de Tremblay, qui restera dans sa cage durant tout le match, finira d’ailleurs avec un total de 21 arrêts.

 

Suite de l'article L'ALSACE