> Comme un soir de victoire

Rédigé le 13/11/2012.

 

Le bonheur des Sélestadiens contrastait avec le désarroi des Montpelliérains à l’heure du verdict.

Sélestat attendait ce moment depuis plus de 17 ans. Il est arrivé dimanche par la grâce d’une bande de joueurs désireux de marquer un grand coup et de mettre enfin un terme à une trop longue série de défaites contre Montpellier.

 

Même si Montpellier venait de lâcher cinq points sur dix au cours des dernières journées, le retour de trois de ses meilleurs joueurs (Karabatic, Tej et Gajic) aurait dû inverser la tendance. Sur le papier, le duel entre Sélestat et le champion de France en titre était à nouveau déséquilibré. Mais les Violets ont fait honneur à leur rang en jouant crânement leur chance.

 

Grâce à une défense particulièrement hermétique, un jeu bien léché en attaque et un culot sensationnel, les Sélestadiens ont conquis les spectateurs strasbourgeois qui avaient encore une fois répondu présent pour ce choc dont les 5 500 places du Rhenus avaient trouvé preneur une semaine avant la date du match. En faisant la course en tête de la 1 re à la 45 e minute, en menant plusieurs fois de quatre buts, les Sélestadiens ont .... Suite de l'article L'Alsace

 

Photo Denis Werwer