> Le SAHB a payé pour apprendre

Rédigé le 11/12/2012.

 

 

La première participation du SAHB à une phase finale de la Coupe de la Ligue, le week-end dernier à Toulouse, ne restera pas un souvenir impérissable, si ce n’est la satisfaction d’avoir su se hisser dans le dernier carré.

 

La marche était cette fois trop haute pour les Sélestadiens qui n’ont pu rêver d’une finale que durant l’espace d’une vingtaine de minutes, voire une mi-temps. Après une dernière égalité à huit partout à la 17 e minute, un ressort s’est brisé et Nantes a pu prendre ses aises pour s’installer dans le fauteuil du patron. Le 9-2 entre la 17 e et la 33 e minute a mis fin au suspense prématurément (10-16). L’écart n’a d’ailleurs fait que grandir en faveur de l’équipe où évolue le Sélestadien d’origine, Seufyann Sayad, pour culminer à 12 buts en faveur du HBC Nantes à une dizaine de minutes de la fin (29-17). Comme lors de leur demi-finale en Coupe de France en 2008 lorsqu’ils avaient été éliminés par Paris, les Sélestadiens n’ont pas donné leur image habituelle.


La réserve laisse passer une bonne occasion

 

Mais il restera aux joueurs, la fierté de s’être immiscés dans le cercle fermé des participants à ces finalités à quatre. L’idée de revenir plus fort l’an prochain peut leur servir de motivation.

 

Suite de l'article L'Alsace

Photo Gaëlle Louis