> Sélestat s’installe

Rédigé le 05/02/2013.

 

Après être remonté dans l’élite la saison dernière, le club alsacien reprend ses aises au plus haut niveau. Classés 7e en fin de saison dernier, les Sélestadiens poursuivent sur leur lancé après la phase aller.

 

Le proverbe le dit « qui va piano va sano ». Et à Sélestat qui va sano va aussi forte. Car depuis leur remontée dans l’élite, les Violets ont finalement bien géré leur barque puisqu’ils arrivent toujours à être plus ou moins éloignés de la zone rouge et peuvent ainsi avancer avec un peu de sérénité. Promus en 2011-2012, ils avaient ainsi terminé à la 7e place et obtenu leur maintien sans trembler et avec application. Et à l’occasion de ce nouvel exercice, l’histoire semble partie sur des bases aussi intéressantes. Car après un aller encourageant, les partenaires des deux meilleurs marqueurs Jordan François-Marie (60 buts) et Pawel Podsiadlo (67) – par ailleurs resignés à la trêve hivernale- sont désormais 8e dans un championnat ultra-serré grâce à 5 victoires, 3 nuls et seulement 5 défaites. Au rayon des bonnes perf’, on notera notamment les succès sur Créteil, Tremblay, Billère, Aix et Toulouse et les partage de points contre Cesson-Rennes, Montpellier et Chambéry. Ainsi, le SAHB sait s’imposer contre des adversaires proches au classement ou moins bien classés et accrocher des formations mieux classées. La marque d’une équipe assez régulière finalement qui aura par ailleurs décroché son premier Final Four de Coupe de la Ligue après avoir disposé de Tremblay en 8e et de Créteil en ¼. La formule du succès ? Une attaque plutôt prolifique (6e de l’élite avec 371 buts marqués) qui compense une défense moins chatoyante (11e de l’élite avec 385 buts encaissés) pour une formation qui est résolument réaliste quand elle a des coups à jouer. A suivre de très près !

 

Bilan de mi-saison en championnat :

8e place au classement, 13 points

5 victoires, 3 nuls, 5 défaites

Buts marqués : 371 (6e)

Buts encaissés : 385 (11e)

 

Source LNH