> Patrice Canayer : «L’ambiance au Rhénus était formidable »

Rédigé le 04/11/2011.

 

Paroles

 

Patrice Canayer (entraîneur de Montpellier) : « En première mi-temps, on ne jouait qu’à trois ou quatre et si on continuait comme ça, on pouvait perdre le match. Dans le vestiaire, on a dû remettre quelques têtes en place pour la seconde mi-temps. Et à la fin, j’ai même dû calmer un peu les choses pour qu’on arrête de gambader partout. L’ambiance au Rhénus était formidable, ça m’a rappelé l’Eurotournoi. Si seulement vous arriviez à pousser le basket dehors pour que le hand se fasse une place… »

 

Frédéric Beauregard (Sélestat) : « On ne peut pas être satisfait d’une défaite. Mais quand même, chapeau bas à l’équipe pour son état d’esprit. Maintenant, ce qu’il nous faut, ce n’est pas de beaux matches avec zéro point au bout, c’est une belle performance ».

 

Jean-Luc Le Gall (coach de Sélestat) : « J’ai fait du mauvais coaching. Je voulais sortir Ivezic et lancer Duchêne au but à la 55 e. Mais j’ai un peu tardé et Ivezic s’est blessé à la 57 e ! »

 

Issam Tej (Montpellier) : « Je savais que le match serait difficile dans une telle ambiance. Mais ça m’a fait plaisir de revoir tous mes amis. Et le petit Duchêne, que j’entraînais chez les -12 ans à Sélestat ! »

 

William Accambray (Montpellier) : « Nous avons l’habitude de rencontrer des clubs survoltés dans de grosses ambiances. Mais Sélestat est vraiment une belle équipe. Et un public de connaisseurs comme il y en a un ici, on n’en trouve pas non plus dans toutes les salles. Ça fait plaisir d’être applaudi quand on fait un beau geste, même quand on est dans l’équipe adverse »

 

Source : L'Alsace