> Sans faute en finales

Rédigé le 27/05/2013.

 

Les joueurs de Sélestat n’ont pas tremblé à l’heure des titres régionaux.

Les quatre mis en jeu sont revenu au premier club alsacien.

 

Coupe d’Alsace seniors : Centre de Formation – Plobsheim 36-31

Sélestat chez les garçons face à Plobsheim (36-31), et Truchtersheim chez les filles face à Kingersheim (53-15), ont remporté hier à La Robertsau la Coupe d’Alsace.

La finale entre Sélestat (N1) et Plobsheim (N3, monté en N2) commence sur un rythme de sénateur, chaque équipe prenant son temps en attaque. Les jeunes Violets ouvrent le score et prennent doucement le pas sur la défense du POC (7-3 à la 10e , 11-5 à la 15e ) avec un très bon Duchene (9 arrêts en 15 mn) dans ses buts. Le coach sélestadien fait tourner son effectif et c’est à ce moment-là que Plobsheim revient au score. Mais, même en jouant à quatre joueurs, Sélestat se permet le luxe de marquer à deux reprises. La mi-temps est sifflée sur le score de 20-16, en raison de nombreuses pertes de balle côté sélestadien et d’un peu plus de réalisme côté plobsheimois.

La seconde mi-temps commence par un pressing tout terrain assez virulent sur les attaquants sélestadiens. Les joueurs de Plobsheim récupèrent les ballons, si bien que l’écart n’est plus que d’un but à la 45e. Ludwig, disqualifié pour trois fois deux minutes, manque dans la défense violette, et Plobsheim égalise. Mais malgré la rudesse de la défense, les jeunes Sélestadiens, avec le retour de Duchene et un Celegny de feu (8/8), font fructifier leur avance. Avec un matelas de 7 buts à l’entame du money-time, la réserve sélestadienne à la victoire à portée de mains. Le SAHB II tient là son premier trophée qui conforte une saison pleine en N1.

À noter, côté Plobsheim, la belle partie de Vetter et Krieger, ainsi que du gardien Huck.

 

Finale régionale promotion d’Honneur : Seniors 4 – Biesheim 27 – 21

La 4 à nouveau championne d'Alsace 

En se rendant à Colmar samedi soir la 4 avait l'occasion de glaner son troisième titre régional en 3 ans. Biesheim qui avait bien préparé cette rencontre propose d’entrée de jeu une double individuelle
sur B. Schmitt et R. Sielber ce qui perturbe sérieusement Sélestat.  Le score évolue lentement et aucune des deux équipes n'arrive à faire sauter le bouchon défensif adverse.  Ce sont pourtant les Haut-Rhinois qui sont aux commandes à l'approche de la pause (10-8) et il faut toute la bouteille des anciens pour initier un 4-0 salvateur (12 – 10 à la mi-temps). La seconde période est du même tonneau et les deux équipes se rendent coup pour coup. O. Schmitt et C. Kieffer jouent les « sécateurs » ce qui a pour effet de déstabiliser les Biesheimois qui s'en prennent alors à l'excellent duo arbitral ( HAEBERLE -HELL). A quelques minutes du terme rien n'est joué et les deux équipes sont au coude à coude (21 -19 à la 50ème). Sélestat va alors resserrer sa défense devant un Eber des grands soirs et conclure la deuxième période par un gouleyant 6 à 2. Sans produire son Handball « champagne » habituel mais en ayant maîtrisé son affaire Sélestat 4  emporte la mise et peut fêter dignement son titre avec  les nombreux supporters présents. 2013 constituera un excellent millésime pour cette belle équipe qui tentera de récidiver la saison prochaine.
 
Sélestat : EBER Philippe , KIRCHGESSNER Alexandre ,  KIEFFER Christophe 2 , KIEFFER Jérémy ,  KIRCHGESSNER Benjamin 3  , BURGI Michel 4 , SCHMITT Boris 8, SCHMITT Olivier 1,  SILBER Robin 5, KLEIN Francis 1, SCHWIEN Pascal 3, DOUCY Philippe, BLANC Jean-Luc.

Biesheim : BARBE Stéphane 3, BASTIAN Wilfried, BOIVIN Frédéric, GARCIA Damien 2, HAAG Julien , KEMPF Yann 2, KUSTER Julien 5, LIZE Jonathan, MAQUET Sébastien, MAURER Xavier 5, TRITSCHLER Stéphane 3,YAHIAOUI Abdelkader 1

 

Coupe d’Alsace –14 ans : SAHB – Colmar 30 - 19

La finale oppose les deux meilleures équipes -14  régionales. Les colmariens alignent leur équipe au grand complet avec notamment le meilleur buteur 2012/2013, F.Millecam et son pendant sur le côté droit, R.Straz (ils marqueront 12 des 19 buts haut-rhinois). Côté sélestadien, le mot d'ordre est le collectif, se faire plaisir.
Dès l'entame du match les sélestadiens trouvent des solutions aux ailes par B.Dickely et E.Fischer. La défense violette est en place et ne permet pas aux bombardiers colmariens de se mettre en position de tirs : ils s'énervent, prennent des tirs précipités et C.Ludwig dans les cages du SAHB fait le reste. Les montées de balles s'enchainent et Sélestat creuse un premier écart conséquent 8-2. Coup sur coup D.Damand et B.DeVittori sortent sur deux minutes qui permettent à Colmar de retrouver son calme et son jeu bien que l'écart se maintienne. Au complet, Sélestat sous l'impulsion de captain T.Gaugein sonne la charge et la mi-temps s'achève sur le score de 15 à 6.
Au retour des vestiaires, Colmar affiche d'autres intensions, parfois très douteuses... Les débats s'équilibrent mais Sélestat gère son match : V.Schlecht dirige sérieusement le jeu en attaque et offre de magnifiques caviars à G.Bey ou L.Blanc alors qu'en défense A.Fourg fait le spectacle avec de superbes arrêts. Le match est plié et Sélestat alterne diverses défenses articulées autour des deux pivots jumeaux A.Lenne et A.Linden qui sont si précieux. Score final 30 à 19 : la coupe est à nous.

Bravo les -14. Vous avez parfaitement représenté votre club tout au long de la saison : merci.

 

 

Finale régionale –12 ans : SAHB – FC Mulhouse 30 – 16

Les débats sont équilibrés en ce début de partie à l’avantage de Mulhouse (1-2 et 2-3). Axel Roth se met en évidence au relais de Mattéo Bejean et Sélestat égalise (4-4) pour ensuite mener (4-6). Les Haut-Rhinois maintiennent l’écart (5-7, 7-9 et même 8-9). Un temps mort pris par le camp violet et des consignes respectées à la lettre permettent aux violets de creuser un écart (8-13). Le bras d’Alexandre Weiss est passé par là. Florian Fehlmann enfonce même le clou avant la pause 9-15. Au retour des vestiaires, on ne verra plus qu’une seule formation. Sélestat, à l’image d’Axel Roth  qui marque 3 fois de loin va marquer la rencontre de son emprise. La condition physique, la profondeur de son banc vont étouffer les Mulhousiens qui baissent inexorablement les bras (10-19, 13-23, 16-26 puis 16-30 au final). Après le championnat du Bas-Rhin et la coupe 67, les violets sont champions d’Alsace sans connaître la moindre défaite. Quel groupe ! !
Weiss 6, Roth 6, Fehlmann 4, Spatz 4, Stoll 3, Bejean 3, Petermann 2, Antoine 1, Ripepi 1