> Le café et l’addition !

Rédigé le 21/11/2011.

 

Le Sélestat-Alsace Handball a remporté sa plus nette victoire de la saison, samedi soir, aux dépens d’une équipe de Nîmes complètement débordée en seconde période (35-26). Impressionnants durant 40 minutes, les Alsaciens ont aussi inquiété le reste du temps. À méditer…

 

C’est un peu commeun bon repas, gâché par un café imbuvable. Un peu, parce que le SAHB a, samedi soir, inversé le cours de l’histoire, se rattrapant d’une entrée inconsommable par un plat de résistance plus consistant, puis un dessert à tomber par terre. Café-bière-bière-café pour couronner le tout.

Les 2 200 spectateurs ayant chauffé le CSI à l’occasion de la venue en Alsace de Nîmes sont ainsi repartis ravis, euphoriques pour certains. Peut-être un peu trop de l’avis de Jean-Luc Le Gall…

 

« J’ai entendu dire qu’on allait commencer à faire peur, lâche l’entraîneur bas-rhinois. Ce dont je suis sûr, c’est que moi j’ai eu vraiment peur. Peur de cette équipe, la mienne, complètement hors sujet durant 20 minutes, aphone comme je ne la pensait pas. »

 

Et c’est vrai qu’alors le SAHB a montré un visage qu’on n’avait pas encore vu, qu’on aurait préféré ne jamais voir. Le vestiaire sélestadien se souviendra sans doute longtemps de la « soufflante » dont le coach a gratifié ses joueurs à la mi-temps. « Je ne leur ai pas parlé de handball, il n’y avait pas de quoi, mais de comportement. »

 

Le discours a visiblement porté. Et les Sélestadiens, totalement retrouvés, ont offert à leurs supporteurs une seconde période époustouflante. À tomber par terre…   suite de l'article DNA