> Résultats du 26-27 mai

Rédigé le 28/05/2018.

SAHB Centre de Formation vs CERNAY (N2) : 32 - 25

Toujours dans le peloton de tête même s’il n’a plus d’espoir de montée, Sélestat a logiquement disposé d’une formation de Cernay encore rajeunie. La saison prochaine se prépare déjà.

La fin de saison est toute proche et cela se ressent forcément sur la motivation des différentes équipes, notamment celles qui n’ont plus rien à jouer. C’était le cas samedi soir entre la réserve sélestadienne et Cernay/Wattwiller. Entre une formation bas-rhinoise et un groupe cernéen qui préparent déjà la saison prochaine, le suspense n’a pas été à son comble.

À la pause, Sélestat avait déjà fait un premier break et Cernay n’est jamais parvenu à revenir dans le match après le retour des vestiaires. Après un 5-1 pour Sélestat, l’écart est même monté à huit unités (30-22) à moins de dix minutes du terme, les Cernéens stoppant simplement l’hémorragie dans les dernières minutes.

Après ce succès assez aisé, l’entraîneur de la réserve sélestadienne Thierry Demangeon se montrait plutôt satisfait, mais aussi quant à la faible signification de ce résultat. « On a rapidement pris la tête, Cernay revient un peu en cours de première période, mais on refait un break avant la pause. Ensuite, on a maîtrisé ce match où il n’y avait pas beaucoup d’enjeu pour les deux équipes. Nous, on peut simplement espérer finir sur le podium. »

Pas suffisant pour s’assurer une implication sans faille, notamment avec un groupe qui va exploser en fin de saison. « On va avoir pas mal de départs. Sur les 14, la moitié s’en ira. Si on était monté en N1, 90 % auraient sans doute eu l’envie de poursuivre l’aventure et le challenge. Mais les plus âgés vont vouloir tenter ailleurs l’expérience de la N1 et on va repartir avec les plus jeunes. »

En face aussi, la jeunesse pourrait prendre le pouvoir. « Ils semblent clairement préparer la saison prochaine. Par rapport à l’équipe rencontrée à l’aller, cela n’avait plus grand-chose à voir. » Schaefer et Moubarek ont ainsi fait leur première apparition de la saison dans le groupe cernéen, sans pouvoir peser sur l’issue de la rencontre, Gay (8 buts) et Meyer (5) ayant encore une fois été les joueurs les plus en vue offensivement du côté du CWH.

Pour leur dernière sortie de la saison, les Sélestadiens se déplaceront le week-end prochain à Tremblay, pendant que Cernay recevra Morsang-Fleury, qui n’a remporté que deux succès cette saison.

Sélestat II - Cernay/Wattwiller 32-25. Mi-temps : 15-11. Arbitres : M. Kentzinger et Mme Romatet.

Sélestat : Fourg (6 arrêts) et Kriszt (7 arrêts) au but ; Cadel, Castro Da Silva Araujo 9 dt 4 p, Deghaud 5, Larouche 5, Lenne 2, Maucieri 2, Mey, Stangret 1 dt 1 p, Van der Weckene 3, Zaepfel 1.

Cernay/Wattwiller : Kolonics (3 arrêts) et Bohn (9 arrêts) au but ; Belaouni 3, Bouhzam 2, Fischer, Gay 8 dt 3 p, Goudou 2, Meyer 5 dt 2 p, Moubarek 2, Pascolo 1, Schaeffer, Tschan 2.

SM5 vs VOSGES DU NORD 2 : 26-33

Dans cet ultime match de la saison, la Fünf s’est faite surclassée par son adversaire du jour, dans une rencontre où ils n’ont jamais vraiment existé. Car pour avoir un minimum de suspens dans une rencontre, il faut 2 équipes concernées par l’enjeu. Et là, les Sélestadiens ont uniquement fait acte de présence.

D’entrée, les Violets sont dominés dans tous les secteurs de jeu. Les Nordistes sont immédiatement devant au score (3-5 à la 7ème). Même si dans un premier temps l’écart reste stable, une accélération des locaux dans le second quart d’heure de jeu va leur donner un matelas confortable (7-9 à la 16ème, mais 9-14 à la 24ème).

Finalement les 2 équipes retournent au vestiaire sur un score de 10 à 16.

La seconde partie du match est un bis repetita avec d’abord une stagnation de l’écart au tableau d’affichage, puis Vosges du Nord appuie à nouveau sur l’accélérateur (21-30, 51ème). Finalement le score est sifflé avec un débours de 7 buts pour les Lions.

Ils finissent tout de même 6ème de la Division 4. Pas mal pour une équipe dont le seul objectif est de se faire plaisir. Vivement la saison prochaine !!

Les joueurs : Lionel BAERMANN (1 dt 1 pén.), Vincent BOEHRER (1), Philippe DOUCY, Arnaud FREYBURGER (7), Léonard GAGNON (1 dt 1 pén.), Pierre MARCHAL (2), Boris SCHMITT (11 dt 3 pén.), Pascal SCHWIEN (3)

Gardien : Jean-Luc BLANC

Coach : Léonard GAGNON

U13.2 vs BETSCHDORF 1 : 23-18

Après s’être donnés les moyens d’accéder à la finale départementale face à Benfeld il y a 15 jours de cela, les joueurs de l’équipe 2 se déplaçaient à Seltz pour rencontrer les 1ers du groupe A, c’est-à-dire Betschdorf.

Les adversaires du jour possédaient une carte de visite élogieuse, avec autant de victoires que de matchs joués tout au long de l’année, et un ratio « buts marqués – buts encaissés » largement excédentaires. Une équipe jamais rencontrée cette année, mais qui laissait présager un match difficile et acharné. Au regard des statistiques, certaines pièces maîtresses se dégageaient de l’équipe de Betschdorf, les n° 3, 10 et 7, artilleurs de premier ordre, qui marquaient la très grande majorité des buts de leur équipe.

Cela s’est confirmé sur le terrain avec des gabarits largement supérieurs à ceux des jeunes lions, qui pour autant n’ont pas été impressionnés, sachant qu’ils avaient d’autres qualités pouvant mettre à un mal une équipe plus « physique ».

Après 1h15 de route, c’est plutôt décontracté que les sélestadiens arrivèrent à la salle, de loin pas en pensant que la rencontre allait être facile, mais plutôt en se disant que c’est le bonus de cette saison, longue et engagée. Ce sérieux et cette concentration se sont ressentis dès les 1ers mots de la causerie d’avant-match du coach, où tous étaient calmes, attentifs et très à l’écoute des consignes édictées.

Jouer sur nos forces était le maître-mot : proposer une défense active, solidaire et très dense côté ballon, pour récupérer les balles et basculer le plus rapidement possible vers une transition défense-attaque illustrée par des montées de balle rythmées ! Vue le profil offensif de Betschdorf, il s’agira d’accepter de prendre des buts, et surtout de rythmer le jeu pour en marquer plus qu’eux !

La confrontation a tenu toutes ses promesses avec 2 équipes qui ont tout donné et exploité au mieux leurs qualités pour faire basculer le match en leur faveur.

La 1ère période a été très engagée avec un score serré, et même quand les jeunes lions prenaient un peu d’avance, les adversaires revenaient peu à peu pour finalement rester à un but à la pause…11 – 10 pour le SAHB.

Les jeunes lions ont fait preuve d’une très grande rigueur défensive, d’une solidarité constante et ont relevé sans sourciller le défi physique. Proposer un jeu rapide vers l’avant a également été respecté à la lettre, mais l’efficacité au tir pouvait être améliorée face à un gardien très bon sur les shoots hauts, mi-hauteur et sur les ailes, mais qui connaissaient de réelles difficultés sur les tirs bas ou à rebond.

Malgré quelques temps faibles, les sélestadiens ont continué à imposer leur jeu rythmé et à défendre comme des jeunes lions, notamment sur le 3, le 10 et le 7 qui maintenaient leur équipe dans le match. Chadi et Edouard prouvèrent leur efficacité au tir et Guillaume enchaina les arrêts décisifs pour permettre à Sélestat de prendre peu à peu le large et ainsi mériter cette victoire face à une valeureuse équipe de Betschdorf… 23 à 18. Tous les joueurs se sont investis à 100% dans ce duel, et cette victoire leur donne le droit de poursuivre l’aventure en jouant la finale régionale face à Masevaux la semaine prochaine à Hoenheim.

BRAVO à tous les joueurs de ce groupe, qui encore une fois, ont démontré un état d’esprit véritablement positif, solidaire, une rigueur efficace dans le respect des consignes et la volonté d’aller de l’avant…et ce malgré un pourcentage de réussite au tir perfectible (23 / 49) !

Vivien Guidat ( 5 arrêts sur 13 tirs) et Guillaume Koehler (15 arrêts sur 21 tirs).

Louis Agalède (0/3), Elian Bidal (1/6), Baran Durmaz, Thibaut Klein (1/1), Darius Pabst (1/2), Noah Russotti (2/7), Hector Silber (1/4), Chadi Taib (11/17), Martin Urruty (1/3) et Edouard Villemin (5/6).

U11.2 vs  ESSAHB 2 et LINGOLSHEIM 1 :

  • Match 1LINGOLSHEIM 1 – STRASBOURG SCHILTIGHEIM 2 : 8 – 11
  • Match 2SAHB 2 - STRASBOURG SCHILTIGHEIM 2 : 9 – 8
  • Match 3SAHB 2 – LINGOLSHEIM 1 : 7 -13

Par cette chaude journée de fin mai, la 2 s’est déplacée à LINGOLSHEIM pour affronter en finale du championnat Honneur ses deux adversaires LINGOLSHEIM 1 et STRASBOURG-SCHILTIGHEIM 2. Toutes les trois équipes étant leader invaincu de leur poule.

C’est privé de son demi centre Tom CHRIST et de son ailier droit Gautier HARLEPP que la 2  rencontre pour son premier match l’équipe au complet de STRASBOURG-SCHILTIGHEIM 2, vainqueur de son premier match contre les locaux de LINGOLSHEIM (11 – 8).

La 2 motivée à bloc et combative a offert à son public certainement le match le plus physique et intense de la saison. Contre une équipe composée de grands gabarits, nos violets n’ont rien lâché. C’est  Alex Durmaz qui ouvre le score mais l’ESSAHB  réagit et score à deux reprises (01-02). Lucas ENGEL fait parler la poudre par des jets aux 9 m

(03-02 à 5’30).

L’ESSAHB égalise (03-03 à 7“40), deux nouvelles réalisations de Maxime KIRMANN et d’Arthur SCHULLER  permettent aux violets de garder la tête (05-03 à 9’22).

L’ESSAHB ne compte pas se faire distancer et les deux équipes sont au score de parité

(06–06 à 10’41). Nos deux ailiers Baptiste ROGOSINSKI et Maxime KIRMANN nous donnent une avance (08-06 à 12’17) mais l’ESSAHB égalise (08-08 à 14’01).

C’est Baptise ROGOSINSKI qui libère son équipe par une ultime réalisation (09-08 à 14’50). A noter le fantastique match de Métin BARIS qui a multiplié les parades dans ses buts.

Notre équipe a tout donné et est éprouvée physiquement. Pendant les dix minutes de pose avant le deuxième match, nos joueurs sont regroupés et allongés sur le terrain chacun essayant de retrouver son souffle dans cette salle où règne une chaleur suffocante.

La tension est à son comble tout se jouera sur le dernier match qui oppose les violets aux locaux de LINGOLSHEIM.

Ces derniers sont plus frais physiquement ayant bénéficié d’une ½ heure supplémentaire de pose entre ses deux rencontres.

C’est Lucas ENGEL qui donne l’avance à son  équipe  par deux réalisations (02-01 à 2’30)

LINGOLSHEIM défend très haut et gène nos violets dans les montées de balle, empêchant nos avants de porter des contres rapides. La grosse dépense d’énergie du premier match se fait ressentir. LINGOLSHEIM porté par son public se montre opportuniste et prend l’avantage (03-05 à 6’21). Arthur SCHULLER réduit  la marque (04-05 à 6’40)

C’est à ce moment que notre équipe connaît un passage à vide.

A cet instant le match bascule et notre équipe perd sa sérénité. Lucas ENGEL touche la transversale par deux fois. LINGOLSHEIM prend l’avantage et se détache au score (04-08 à 8’34).

Par deux réalisations de Nolhan HOARAU et d’Arthur SCHULER (06-09 à 11’09) notre équipe reste au contact.

Mais LINGOLHEIM trouve les ouvertures aux 6 mètres par son joueur décisif Amaury CECCHINI et condamne définitivement nos violets qui ne sont plus en mesure de réagir.

La fatigue et le  manque de possibilité de rotation au niveau du banc privent notre équipe de tout espoir de recoller au score. (07-13 score final).

Le SAHB partage les points avec ses adversaires et échoue pour le titre à la différence de buts.

Félicitations à nos joueurs qui n’ont pas démérité et qui ont défendu fièrement les couleurs de leur club. Cette équipe composée de jeunes joueurs nés en 2008 (Alex DURMAZ , Salah BEN AZIZA , Tom CHRIST, Gautier HARLEPP) et d’anciens nés en 2007

(Louis PETRIC, Arthur SCHULLER , Lucas ENGEL, Baptiste ROGOSINSKI, Nolhan HOARAU , Metin-Eren BARIS, Maxime KIRMANN) ont réalisé un parcours remarquable en championnat et en coupe.

Respect, plaisir, victoire telles étaient les valeurs défendues par notre équipe avec fierté.

Bravo à eux !

Pour leurs  matchs :

Match 2 : Alex DURMAZ (1), Arthur SCHULLER (1), Adam-Salah BEN AZIZA, Maxime KIRMANN (2), Lucas ENGEL (3), Louis PETRIC, Baptiste ROGOSINSKI (2), Nolhan HOARAU, Metin-Eren BARIS gardien capt (10 arrêts),

Match 3 : Alex DURMAZ, Arthur SCHULLER (2), Adam-Salah BEN AZIZA, Maxime KIRMANN, Lucas ENGEL (2), Louis PETRIC, Baptiste ROGOSINSKI (1), Nolhan HOARAU (2), Metin-Eren BARIS gardien capt (4 arrêts),

Coachs : Christophe ENGEL & Régis CHRIST assistés d’Olivier KIRMANN